Yokohama Kaidashi Kikou

Yokohama Kaidashi Kikou
Quiet Country Cafe

Ce soir, je vais vous parler d’un manga qui sort des sentiers battus.

Imaginez un monde où le temps s’est lassé d’avancer, où le progrès est un concept passé, où la lente fonte des glaces a fait monter le niveau des océans de dizaines de métres rendant à la nature ce qui fut autrefois des villes, un monde où les robots ont apparence humaine et coexistent de manière transparente parmi les hommes.

Ce monde utopique où seule règne la douceur de vivre est celui de Yokohama Kaidashi Kikou (grossiérement : « Le journal d’une journée de courses à Yokohama »).

Je trouve le manga tout simplement sompteux. Un vrai régal devant la douceur du coup de crayon qui vous entraine dans le monde de Alpha. Bref, après une journée de merde au bureau, un coup de Quiet Country Cafe vous remettra à coup sûr d’aplomb. A quand un remboursement par la sécu?

Le manga a malheureusement peu de chance de se voir éditer un jour en France, il nous reste néanmoins l’excellent travail de scan trad d’Iscariote. Sur les 12 tomes de la série, 8 ont déjà été traduits.
La suite est en cours de traduction sur www.iscariote.org
La page d’iscariote sur Quiet country cafe: Ici

Mais Quiet Country Café, ce n’est pas seulement un manga, c’est aussi 4 OAV sortis en 1998 et 2000.

C’est sous cette forme que j’ai découvert Yokohama Kaidashi Kikou. Même si le niveau technique laisse un peu à désirer, on retrouve totalement l’ambiance légère, un peu désenchanter et empreint de poésie du manga. Si vous avez aimé le manga « l’homme qui marche », vous adorerez Quiet Country Cafe.

Les OAV de 1998 traduit en vostf en fansub par des fans (feu MGP qui a fermé). Vous pourrez au passage savourer comme il se doit les somptueuses musiques portant à merveille l’anime.

Voilà, maintenant vous connaissez absolument tout de cet oeuvre ^_^

Sources: www.oomu.org