Kill Bill et animation des Studios I.G


« Attention, ce message peut s’apparenter à un spoiler, lisez ce qui suit à vos risque et périls »

Ceux d’entre vous qui ont pu découvrir ce chef d’oeuvre de violence et de virtuosité cinématographique qu’est Kill Bill Vol1 ont sans doute été agréablement surpris par le passage en animation sur la jeunesse de Oren-ishii (Lucy Liu)

Et bien, après une rapide recherche , j’ai découvert que c’était les studios de Production I.G qui se sont occupés de cette partie du film. Ces studios ont notamment réalisé Jin-Roh, Ghost In The Shell et autre Blood The Last Vampire.

C’est d’ailleurs avec cette dernière oeuvre que l’on retrouvera le plus de similitude avec la scène en animation de Kill Bill où le chara design de Oren-ishii ressemble énormément à Saya de Blood the last vampire (voir le comparatif de photo ci dessous)

Oren-Ishii dans Kill Bill

Saya de Blood the last Vampire


(Ressemblant non?)

C’est assez intéressant de rapprocher les 2 oeuvres. Tout d’abord Blood the last Vampire a connu un très gros succès aux Etats-Unis. A tel point que James Cameron a totalement sauté au plafond en découvrant cette oeuvre (faut faire gaffe à son arthrite le pauvre) et s’est auto proclamé dès lors spécialiste es japanime.

Souvenez vous des DVD de Blood the last vampire en France arborant la critique de James Cameron qui le qualifiait à l’époque de révolution visuelle…D’ailleurs, Cameron a remis ça en nous gratifiant de sa critique lucide lors de la série française de Metropolis…depuis quand ce type est une référence de la japanime? – bref, passons –

Donc Blood est sans doute l’oeuvre la plus connue de production IG aux USA. En suite, au niveau de l’histoire on retrouve des points communs. Oren Ishii est la fille d’une japonaise et d’un GI américain basé au japon. Saya dans Blood enquête sur une base aérienne américaine basé au Japon (on retrouve le même contexte). Et enfin, autre point commun, Saya trucide moult monstres à l’aide de son sabre…ustensile plus qu’usité dans Kill Bill également… Qui sait, peut être est ce là les raisons du fait que ce soit Production IG qui ait participé à Kill Bill (et du clin d’oeil aux fans de japanime dans le chara design assez proche des perso…)

Traduction d’un article sur cette partie en anglais :

Page 1 – Le dernier film de Quentin Tarantino, Kill Bill, relate l’histoire de « la mariée” (Uma Thurman), qui faisait parti d’un groupe de tueuses à gages surnommés le Détachement International des Vipères Assassines. Elle décide de quitter cette bande. Le jour de son mariage, les membres du détachement Oren Ishii (Lucy Liu), Elle Driver (Darryl Hannah), Vernita Green (Vivica A. Fox) et leur boss, Bill (David Carradine) l’attaque et la laisse pour morte. Plusieurs années après, la « Mariée » se réveille, bien décidée à se venger.

Les moments les plus mémorables et les plus violents de Kill Bill sont ceux mettant en scène le passé d’Oren Ishii. Ces séquences montrent comment ses parents ont été sauvagement assassinés par un gang japonais, puis sa soif de vengeance et sa quête de pouvoir en tant que tueuses. Production I.G au Japon a été retenu pour produire les séquences animées de Kill Bill Volume I et II

CGNetworks a eu la chance de pouvoir interviewer Katsuji Morishita, le responsable animation de Production IG sur le projet Kill Bill. Bien qu’aucune infographie 3D n’ait été utilisée dans cette production (dont la majeure partie a été fait main), le film a utilisé la technologie numérique dans la post production afin d’assurer une certain cohérence dans l’enchaînement des séquences du film. La partie animation a été dirigé par Kazuto Nakazawa, le directeur de l’animation de Production I.G.

Page 2 – La demande de collaboration sur le projet Kill Bill émane de Tarantino. Morishita se rappelle : « le responsable du casting et de l’équipe japonaise pour Kill Bill nous a informé que Quentin voulait à tout prix que ce soit Production I.G qui travaille sur la partie animée du film. Par la suite, c’est Quentin lui-même qui est venu dans nos studios afin de nous rencontrer en personne. Il savait déjà ce qu’il voulait, que ce soit au niveau de l’image et du style et il nous a demandé de réaliser une animation depuis son script. Il a alors réalisé devant nous les mouvements des personnages qu’il voulait que l’on retranscrive. Il y a en tout 4 séquences et la production nous a prit 1 an de travail. Ces 4 séquences n’auraient pas été bien compliquées à tourner avec de vrais acteurs. De plus cela n’aurait pas coûté bien cher ni pris beaucoup de travail »

Le style visuel de la séquence animée fait référence au vieux style d’animation japonaise des années 80 (particulièrement celui de Kazuto Nakozawa). Tarantino respecte grandement cette époque de l’animation nippone.

Oren Ishii est présenté à l’age de 9, 11 et 20 ans dans ses flashback. Morishita explique : « Tajima l’a dessinée à 9 ans et 20 ans puis Ishii a mixé les deux pour lui donner son apparence de fille de 11 ans. » […] « Le travail de ces 2 désigners étaient assez différents mais Nakazawa a réussi à marier ces styles dans l’animation de telle sorte que le personnage reste reconnaissable à tous les ages différents où il apparaît ».

Page 3 : Commentaires des séquences O-Ren Ishii snipe sur un toit :
Morishita : La scène où la caméra suit la balle jusque dans la tête d’un mafieux ne prend que quelques secondes à l’écran mais elle fut extrêmement difficile à réaliser. Quentin Tarantino était inquiet que nous ne puissions la faire. Cela aurait bien plus facile de la faire en 3D, mais nous voulions conserver la 2D afin de respecter le style visuel du début. En utilisant la 2D, on était capable de donner une plus grande sensation de vitesse. Un de nos meilleur animateur a alors modifié la scène de manière spectaculaire afin d’y ajouter des effets spéciaux lors de la transposition à l’écran…


Le meurtre des parents d’O-Ren Ishii:

Morishita : Nous avons travaillé sur chaque scène en nous collant au maximum au script originel de Tarantino mais cette scène est particulièrement mémorable notamment avec les effets crés grace aux mouvements brusque et rapide de la caméra (ex : passage du plan où la mère d’Oren se prends une balle dans la poitrine au plan avec le coup de feu qui illumine ses yeux). On s’est inspiré de plusieurs scènes du film « Snatch ». On a rajouté des effets spéciaux sur le sabre de Matsumoto. Quand il transperce le lit, la terreur d’Oren augmente la tension de la scène.

La vengeance d’O-Ren Ishii : Morishita : Pour la scène où le sang recouvre les murs et la lampe, on a du tout refaire pour la rendre plus dynamique. On a rajouté des tonnes de calques différents pour rendre le plan où le sang gicle bien plus profond et intense. Le tatouage sur le dos de Matsumoto a été d’abord crée sur un support plat puis on l’a scanné numériquement et plaqué sur son dos, en faisant bien attention aux courbes de son corps. Dans la scène du snipe, les personnages ont bénéficié de deux fois plus de cellulo que la moyenne habituelle.

Normalement, les celluloïds sont scannés et colorisés sur ordinateur, mais cette scène avec ses touches approximatives était tout simplement impossible à coloriser. Cela a demandé beaucoup de temps, on a fait des calques pour colorer séparément les effets d’un coté et les personnages de l’autre. On les a ensuite rassembler numériquement.

Quand on demande ce qui a été le plus dur dans ce projet, Morishita répond : « C’était une expérience unique. Quand on nous demandait de changer le moindre détail (ex : la couleur des cheveux), il (Tarantino Ndt) n’avaient pas conscience que l’on devait tout refaire ! Dans cet optique, nous avons eu quelques échanges intéressants concernant particulièrement les retouches à apporter. Kill Bill reste le travail de Tarantino et nous respectons toutes les remarques qu’il a pu nous faire. Nous avons beaucoup appris durant cette année de production mais notre volonté de réaliser la meilleure production possible nous a vraiment poussé à dépasser nos limites.

Sources: CGNetworks 08/12/03. Traduction: PKRG, 2003

Enfin deux anecdotes plus générales sur le film:

Hattori Hanzo qui fait le sabre de d’Uma Thruman est joué par Sonny Chiba:

Né à Fukuoka (Japon), Chiba s’intéresse dès son jeune âge au théâtre classique japonais, à la gymnastique et au karaté traditionnel kyokushinkai, une des variétés les plus dures de cet art de combat. À la Nippon Taiiku University, il étudie sous la tutelle du grand maître Mas Oyama Koncho et est pressenti pour rallier l’équipe olympique du Japon avant qu’une blessure au dos ne l’en éloigne… et ne le rapproche des studios de cinéma.

Repéré à l’occasion d’un concours organisé par les studios Toei, il rencontre le succès avec The Bodyguard (1970). Connu pour son rôle dans la série Shadox warriors, il se révèle acteur de premier plan avec The Streetfighter, où il prête sa silhouette massive au mercenaire Terru Suruguy, héros d’un film qui connaîtra une suite en 1974, The Return of the streetighter. Longtemps opposé au style félin de Bruce Lee, celui de Chiba se distingue par la violence et la rage qu’il imprime à chacun de ses combats. Star de plus de 125 productions Toei, il reste l’un des plus grandes vedettes du cinéma asiatique.

Sur Kill Bill, outre son role d’acteur, c’est lui qui a initié l’équipe de tournage au maniement du sabre.

Et enfin: Le rôle de Gogo Yubari est quant à lui interprété par Chiaki Kuriyama

Elle est connue dans nos vertes contrées pour son role hallucinant de Takako Chigusa dans le génialissime Battle Royale de feu Kinji Fukasaku. Incarnant une fois de plus une psychotique dans Kill Bill, on n’est pas dépaysé et on apprécie le clin d’oeil (^_^) …

Esperons juste qu’elle peut jouer autre chose que les folles furieuses…

Pour plus d’info:

le site du film
Le site de Production IG (En)
L’article en anglais traduit plus haut

3 commentaires sur “Kill Bill et animation des Studios I.G

  1. Ben dis donc, ils ont bien assuré Prod IG sur cette séquence, c’est clairement ma préféré du film !!!

    La scène sous le lit est ctrop puissante !!

    J’aime

  2. Exactement la même chose que Shin… J’adore Gogo Yubari, surtout au moment où elle est au bar avec l’aut’ garçon, et qu’elle lui transperce le ventre xDD

    J’aime

Les commentaires sont fermés.