Black Lagoon

Black Lagoon

Studio: Madhouse
Année: 2006
Genre: Action
Nombre d’épisodes: 13

L’histoire:
Okajima rokuro est un employé minable d’une world compagnie tokyoïte. Alors qu’il transite au large de l’Indonésie, son navire se fait attaquer par des pirates qui en veulent aux informations secrètes qu’il transporte. Pris en otage par cer derniers puis abandonné par sa hiérarchie, Rokuro finit par travailler pour ses ravisseurs, les pirates du Black Lagoon, un vieux torpilleur russe. Finie la grisaille pour Rokuro ’Rock’, l’aventure s’offre enfin à lui.

Black Lagoon

Avis:
Black Lagoon est le genre de série qui m’énerve fortement à défaut de m’ennuyer. Mon principal grief portera sur la non consistance éhontée de la série. Je ne connais pas le manga éponyme (Hiroe Rei) dont est tiré la série, mais j’ose espérer que l’histoire est un peu plus intéressante. Dans la série, on aligne les clichés les plus nazes de la galaxie les uns après les autres, pèle mêle je citerais les héros mecs qui fument, parce qu’un mec qui fume, c’est un dur, c’est un héros; la fille à gros seins dégénérée et ultra violente; le geek philosophe; le boss à gros muscles méga cool; les méchants stupides qui récitent « Guerre et Paix » au lieu de tirer sur les héros et de les flinguer une bonne fois pour toute ! etc… bref, la liste est longue.

Black Lagoon

Le positionnement de la série est complètement raté. L’aspect adulte, avec ses héros à contre emploi qui n’hésitent pas à tuer de sang froid (voire avec plaisir pour certaine) est rendu caduque par des situations ubuesques (bunny jump sur des MI-24 Hind, bunny jump au lance grenades sur des bateaux lancés à pleine vitesse…)

Black Lagoon
« Dans ta face l’hélico ! »

Mais c’est surtout servi par des dialogues d’une lourdeur et d’une nullité tout simplement navrante, genre :
Episode 5, à peine exagéré :
« piller des morts, c’est mal, on ne devrait pas »
Réponse de la bergère :
« Les morts et leurs souvenirs, c’est juste des objets, et les objets c’est de l’argent. Dans le monde, le plus important c’est l’argent… et les armes »
Woaaa, balèze, Goethe se serait tiré une balle après des dialogues comme ça.

Black Lagoon

Bref, encore un produit marketing pour les 15/16 ans (en tout cas, dans la vision des marketeux) où on vous sert du violent et de l’immoral mais tellement mal dosés qu’on finit par s’ennuyer (le comble pour une série d’action !!!) Je ne m’attendais pas à retrouver l’excellence de l’épisode pilote de Mezzo DSA (j’insiste sur « épisode pilote ») mais c’est dommage d’avoir à ce point raté Black Lagoon.

L’idée de départ était plutôt bonne et l’ambiance pirate des mers du sud tranchait agréable du sempiternel school drama ou space opera. Sur le plan technique, c’est dans la bonne moyenne avec une mention particulière pour les couleurs, très chaudes et bien gérées. Les thèmes musicaux sont peu présents mais restent sympa. Bref, si vous êtes vraiment ultra tolérant quant au scénario (ou si vous avez 15 ans, soyons indulgent avec le service marketing de Madhouse), peut-être que vous prendrez plaisir à suivre les aventures des pirates du Black Lagoon, pour les autres, ne perdez pas votre temps.

Pour vous, bande de polissons, l’opening de Black Lagoon :

Source: Le site officiel [jp]

10 commentaires sur “Black Lagoon

  1. Bouais, j’ai pas 15 ans, j’en ai 10 de plus, et je crois pas non plus être un dégénéré >_< Bref, Black Lagoon, j'aime beaucoup. Pas pour le scénario, c'est sûr, plus pour l'action, la réalisation technique qui tient la route, et la musique qui met particulièrement dans l'ambiance. Ca casse pas trois pates à un canard, mais ça se laisse regarder le soir en rentrant du boulot histoire de se vider le cerveau, et en plus, ça le fait bien.

    Trouvé-je, en tout cas.

    J’aime

  2. Salut Matt

    Je ne crache pas sur l’aspect action de la série (enfin, si… un peu ^^ ») mais je regrette surtout le manque de punch de l’ensemble. Les dialogues sont niais et plombent la dynamique de la série. J’aurais franchement préféré un parti pris plus radical avec une vrai part belle à l’action.

    M’enfin, je dois être un vieux con râleur vu qu’une saison 2 est déjà en route au Japon (>_<)

    J’aime

  3. Muarf mort de rire effectivement tout le monde fume…

    Sinon tu peux ajouter à la liste l’insuportable cliché des plumes blanches, les anges et les plumes blanches, qui font tripper tout le japon depuis à peu près 1995.

    J’aime

  4. Le manga d’Hiroe apporte un petit plus dans le background, neanmoins l’anime a des avantages propres par rapport au manga, l’action y est plus lisible, moins confuse, meme si les lois de la physiques ne sont toujours pas respecté.
    J’adore cette série que je suis depuis un peu plus d’un an ( et son auteur depuis encore plus longtemps en fait ) je m’etonne que tout le monde déchire le manga et l’anime, pour moi c’est tout simplement une des release les plus enthousiasmante depuis hellsing et fmp, et si tu trouve les dialogue a chier c’est peut etre que la team que tu as choisi traduit merdeusement. L’ambiance est excellente et les dialogues décalés y contribue fortement.
    Pour ce qui est de la vision de la piraterie dans l’asie du seud-est et du harcement moral au travail dans un japon qui connait 10 autres mois a part le hanami je trouve que l’auteur tape juste, en nous proposant justement la vision d’un tokyo ou il neige tout le temps. Je comprend pas trop pourquoi tu déchire encore plus BL par rapport a Coyote que je trouve moi aussi rafraichissant, mais pour le coup on peut parler de tentation régressive…black lagoon parvient a faire la synthése entre film d’action de série B et apport réaliste, les archétypes sont mieux trouver que ce qui a été dit : ce n’est pas un sous-cowboy bebop. selon moi on passe a coté d’une série qui va vraiment devenir culte, au meme titre que sunabozu ou hellsing, et sans les défaut graphique évident de speed grapher.

    pour résumer, moi aimer série a hiroe cébonmagézen. en plus que c’est beau et que la bande son pétouille et que la CG et bien incorporer on la voit pas trop ^^

    J’aime

  5. Salut Sana-kan.

    Il ne semble pas que Black Lagoon se fasse critiquer à tort à travers sur le web, j’ai même tendance à ne lire que du positif sur la série (ce qui explique en partie ma déception). De mon coté, c’est surtout le rythme qui m’a déçu. Que les personnages soient raz des pâquerettes et que l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard, c’est pas vraiment important, la japanime c’est du divertissement, pas de l’art et essais, mais je trouve que la partie « action » de la série est mal foutue, c’est très (trop) classique. J’attendais vraiment quelque chose de sympa, de pas prise de tête et je trouve une série finalement assez prétentieuse avec beaucoup de blabla pas intéressant et de la baston mollassonne. Une série d’action où on s’emmerde, y’a quand même un soucis.
    Ce qui me déçoit encore plus, c’est que le background est très sympa (L’ambiance mercenaire / piraterie moderne), que la technique suit et que ça aurait vraiment pu être une bonne série avec plus d’audace.

    Concernant Coyote Ragtime Show, j’ai pas encore critiqué / adoré vu que j’ai seulement vu la bande annonce (et je laisse toujours le bénéfice du doute).

    J’ai intérêt à faire gaffe sur cette série, sinon je vais vraiment passer pour un pisse froid elististe et psychorigide X-D

    J’aime

  6. heiin lemission etait bin correct la c pas comme si on etait pr voir darker than black javoue etait meilleur black lagoon cetait correct pas wow mais jdis rien de negative …yak sa dois etre laid regarder sa en francais !!! hahaha watch it in english subbed its way much better

    J’aime

  7. ‘tain jamais lu une critique aussi constructive. Black Lagoon est une série vraiment moyenne, à ranger dans le même sac que Bleach et Zatchbell.

    Troy

    J’aime

  8. J’ai vu Black Lagoon aussi, au départ j’étais tomber sur des images en cherchant sur des sites, et j’aimais bien les graphisme, après j’étais encore plus jeune que maintenant x) J’ai découvert que c’était un mangas plus tard, genre un ou deux ans, mais j’avait une super longue liste à voir côté anime, j’ai donc repousser et repousser, au final j’ai vu les premiers ya 1 an peut être… J’ai vite laisser tomber, j’ai même pas eut le courage d’aller jusqu’au bout, je reconnais que les dialogue sont vraiment pas rechercher, les dessins sauvent à peine le truc, et puis l’histoire … y’a mieux, mais c’est pas non plus trop affreux. Avant de le voir je m’attendais à un truc policiers plus sérieux, avec des vrais enquête genre (pardon pour la référence …) détective conan, ou Monster (que je relit en ce moment) j’ai été super déçue …

    J’aime

Les commentaires sont fermés.