La japanime à l’honneur au Festival de Locarno

Programmation Festival de LocarnoL’été est souvent le moment idéal des festivals en tout genre. A Locarno, en Suisse, c’est un festival du film qui se tient du 5 au 12 août et cette année ils ont carrément mis le paquet sur la japanimation avec une programmation d’une rare qualité.

Intitulé Manga Impact, le festival propose une vaste rétrospective couplé à la projection des dernières nouveautés. Jugez plutôt par la programmation imposante (Lien), j’ai compté environ 130 oeuvres différentes (à la grosse louche et seulement en long métrage !). Il y a vraiment de tout, de vieilles oeuvres qui font figure de pionner dans l’animation japonaise, comme A Blunt Sword de Junichi Kouchi (1917) ou encore A Magic Pen de Masao Kumakawa (1946) mais également des classiques et des nouveautés.

Dans les classiques, on retrouve Jin-Roh, Nausicaä de la Vallée du vent, Amer Beton, The Animatrix, le Voyage de Chihiro, Perfect Blue, Mind Game, Ghost in the Shell, FLCL, Akira, GTO, Dragon Ball Z, Blue Submarine N°6, Last Exile (haa le chara design de Range Murata)…

On a aussi un hommage à Yoshiyuki Tomino à l’occasion des 30 ans de Gundam et la projection des 3 films Mobile Suit Gundam. Isao Takahata n’y échappe pas non plus avec une rétrospective de ses oeuvres majeures : Le Tombeau des Lucioles, Pom Poko mais également Mes Voisins les Yamadas ou encore le moins connu Little Norse Prince (Tiyo No Oji : Hols no Daiboken)

Et pour finir un hommage à Ichiro Itano rendu célèbre par son travail d’animateur sur la série Macross (le papa du multiple lancée de missiles qui laissent des trainés de fumée dans l’espace, c’est lui). Deux séries où il a travaillé seront diffusés, à savoir Gantz et Blassreiter.

Dans les nouveautés, on a Evangelion 1.0 : You’re (Not) Alone, The Sky Crawlers ou encore Genius Party.

Dans les exclusivités européenne, on a les deux films Gurren Lagann et Summer Wars.

Enfin dans les avant-premières mondiales, on a ni plus ni moins que Redline (enfin !!!) et Mai Mai Miracle.

Vous ajoutez à cela une soirée spéciale Gainax reprennant toutes les productions du studio !! (FLCL, Otaku no Video, les courts métrage diffusés au Daicon III et IV, la série TV Evangelion, Les Ailes d’Honneamise…) ainsi que la projection de deux films de Makoto Shinkai (enfin !! -bis-) à savoir Byousoku 5cm (5 cm par seconde), Hoshi no Koe (Voices of the Distant Stars)

Bref, le Festival de Locarno frappe un grand coup avec une programmation exceptionnelle, gargantuesque de par son gigantisme et de quoi combler n’importe quel amateur d’animation japonaise. Une première pour un festival de cinéma qui offre ici une véritable vitrine à la japanime et pas juste une case de projection « pour faire tendance ». De quoi amplement justifier le déplacement !

Plus d’information : Le site du festival

2 commentaires sur “La japanime à l’honneur au Festival de Locarno

  1. Du Makoto Shinkai !!!

    Ca veut dire une possible sortie DVD par chez nous un de ces 4 ?

    Grr, dommage que je sois si loin de suisse 😥

    J'aime

Les commentaires sont fermés.