Square Enix prêt à lancer son offre manga en France

La récente opération main propre dans le scantrad américain avait une raison somme toute évidente : les éditeurs ont voulu faire place nette du piratage pour lancer leur offre numérique légale. Square Enix veut battre le fer tant qu’il est chaud et annonce que son magasin online de manga sera lancé aux USA et en France dès octobre 2010 !

Le site est déjà disponible à cette adresse et dévoile quelques manga qui seront disponibles : Fullmetal Alchemist, Soul Eater, Black Butler, Pandora hearts, Sumomomo,momomo, 666 Satan, Jusqu’à ce que la mort nous sépare et Shikabane Hime.

Autant dire que comparé aux offres « illégales », le choix apparait assez maigre. Pour l’instant, les tarifs ne sont pas connus, Square Enix a intégré sa boutique manga à l’intérieur de son site généraliste. Un membre pourra donc acheter un manga mais aussi des goodies des jeux Square Enix par exemple.

Afin d’avoir un aperçu du lecteur en ligne, vous pouvez consulter les 1er chapitres de quelques manga. Mauvaise nouvelle, le lecteur est en flash; bonne nouvelle, il s’en sort plutôt bien, malgré un temps de chargement assez long quand on tourne les pages.

Que dire du service ?
A première vue, l’idée de sortir une boutique manga est bonne. Les périphériques de lecture sont là avec l’Ipad et la pelletée de tablette Android qui vont arriver début 2011 et les gros sites de scantrad américains qui ont fermé. C’est le moment parfait pour lancer une offre légale, sérieuse et complète. Sauf que… j’insiste sur le « sérieuse et complète ».

Sérieuse : Square Enix a dévoilé l’application Ipad de sa boutique de manga en ligne sauf qu’elle est réservée… au Japon ! Pour le reste du monde, vous pouvez faire du frisbee avec vos Ipad, vous devez lire vos manga sur ordinateur. Autant dire que l’intérêt d’acheter son manga online est complètement nulle.

Complète : Dégainer son offre de manga online en premier, c’est bien. Être tout seul dans son coin avec un catalogue petit c’est naze. Surtout, l’acheteur a t’il envi d’avoir un compte chez chaque éditeur pour pouvoir acheter ses manga ? Et quid de la vitesse de parution ? La version numérique sera t’elle calquée sur la prépublication ou sur les sorties en tome ?

La distribution de manga online semble suivre les mêmes erreurs que la musique à ses débuts. Step 1 : taper sur les pirates, Step 2 : Faire sa sauce chacun dans son coin, garder jalousement son catalogue que pour soi, ne surtout pas être compatible avec le voisin, emmerder le client avec ses versions à soi et ne pas tenir compte de ses attentes (lecture sur tablette !)

A suivre. Peut être que Square Enix réserve des annonces pour l’ouverture définitive du service.

3 commentaires sur “Square Enix prêt à lancer son offre manga en France

  1. pas d’appli Ipad ? ils ont bu chez square ?

    Lire un manga sur un écran, c’est une torture. Quand c’est du warez, tu acceptes le coté relou contre la gratuité.

    Avec l’ipad, tu peux enfin avoir du confort proche d’un manga papier (lire dans le métro, dans son canapé, dans son lit…)

    Franchement stupide comme idée d’éditer du manga en ligne sans être compatible ios / android…

    L’échec assuré !

    J'aime

  2. A mon avis ils vont se foutre un coup de poignard dans le dos. Comme on peut le voir dans le commentaire ci-dessus, lire des scans sur l’écran de l’ordi rebute pas mal de fans de mangas, encore plus que le côté illégal de la chose. Du coup, Squix risque tout simplement de les convertir au scantrad :p

    Sinon osef.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.