Arrietty, du Ghibli au cinéma pour janvier

Piqure de rappel, Arrietty et le petit monde des chapardeurs sortira au cinéma en France, le 12 janvier 2011.

Derrière ce nom bizarre se cache en fait le dernier film d’animation du studio Ghibli tiré du livre « The Borrowers » (les chapardeurs) de Mary Norton. Pour patienter les quelques jours qui nous séparent de la sortie nationale du film, voici la bande annonce française :

Arrietty raconte les aventures de petits êtres de 10 cm de hauteur qui vivent parmi les humains. L’histoire se déroule en 2010 dans la ville de Koganei (ouest du Japon) où Sho revient vivre dans la maison familiale. Il découvre alors Arrietty et un jeu mêlant connivence et découverte se met en place entre l’humain et les petits chapardeurs.

Le film semble être dans la ligne directe du studio Ghibli avec son label qualité. Pour autant, il n’a pas l’air de susciter beaucoup d’enthousiasme sur Internet ou même dans la presse.

Les raisons pour cela sont sans doutes multiples. Tout d’abord la lenteur de sortie du film en France. Le film est sorti au Japon le 17 juillet 2010 et aura mis plus de 6 mois à arriver par chez nous, de quoi faire retomber le soufflet de l’excitation du « Ghibli de l’année ». Enfin, comme pour le Château Ambulant, on ne retrouve pas Hayao Miyazaki à la réalisation mais Hiromasa Yonebayashi qui signe ici son premier film. A croire que quand le maitre n’est pas aux commandes, Ghibli a du mal à attirer l’attention sur ses productions.

Le film sortira en France mercredi prochain et nous permettra de voir si le film conserve les qualités narratives des précédentes productions du studio Ghibli, prouvant ainsi qu’il peut continuer à nous faire rêver sans l’emblématique Miyazaki.

Des visuels du film Arrietty et le petit monde des chapardeurs

3 commentaires sur “Arrietty, du Ghibli au cinéma pour janvier

  1. vu !

    Alors, j’ai aimé :
    – Le dessin : ça tue tout, ça fourmille de détail, c’est très beau !

    – L’histoire : l’exclusion, l’handicap, la différence, pas mal sont traités et bien traités

    – la musique : Cécile Corbelle : je t’aime ! La musique est superbe

    Dans ce que j’ai moins aimé :
    – L’histoire met du temps à se mettre en place

    Franchement, on retrouve la patte Ghibli dans Arrietty, y’a aucun doute ! A voir absolument !!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.