Beez ferme boutique et liquide ses stocks

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/817c5-beez-logo.jpg » large= »250″ align= »left »]Enfin, les boutiques qui proposent le catalogue, eux, liquident ! Et notamment Declic Collection qui propose des promotions jusqu’à -86% sur les coffrets Beez.

IGPX passe par exemple de 40€ à 9€ tandis que les saisons de Nicky Larson passe de 50€ à 13€. Dommage en revanche qu’il n’y a pas grand chose niveau Blu-Ray, seul Sword of the Strangers voit son prix passer de 30 à 20€.

Beez était la division française de Bandai Visual (Namco Bandai depuis 2005). Arrivé en 2003 sur le marché de l’anime, le groupe s’était taillé une bonne place, notamment avec des exclusivités sur de grosses licences négociées par la maison mère.

Officiellement, Beez arrête son activité d’édition DVD / Blu-ray à cause de la mauvaise conjoncture et la crise qui sévit sur le marché de l’animation. A bien y regarder, l’éditeur était déjà en « roue libre » depuis 3 ans, car sur son catalogue, les dernières nouveautés (Gundam 00) dataient de 2008 et seul Gundam Unicorn en Blu-Ray avait un peu attiré l’attention en 2010.

Autre point également, Beez ne semblait pas avoir pris l’ampleur du rachat de l’éditeur Kaze par le Groupe Shogakukan & Shueisha en 2009. Ce rachat a créée un géant présent dans l’édition vidéo, presse et magazine, mais également web, centralisant un catalogue manga et anime impressionnant.

Néanmoins, Beez restera présent, notamment dans la vente des droits de série pour la TV.

De plus, l’éditeur précise que ces dernières séries seront menées à terme et distribuées : La Traversée de l’espace (3 volumes), l’intégrale de House of Five Leaves (Goyô, sorti fin novembre) et celle de The Tatami Galaxy (qui sortira très prochainement à la vente).

Source

3 commentaires sur “Beez ferme boutique et liquide ses stocks

  1. Dommage T_T

    Même si je ne suis pas fan de leur catalogue, c’est toujours une perte en terme de diversité et de choix que de voir un éditeur arrêter son activité 😦

    J'aime

  2. Le temps qu’un autre récupère la distribution du catalogue (et la modifie, car cela est inévitable), cela risque de mettre un moment, et ça c’est chi***.
    Par contre, les prix sont fichtrement bon. Je sent que je vais me faire plaisir sur un Gurren Lagann et autres

    J'aime

  3. Il est effectivement plus que probable qu’un éditeur reprenne le catalogue de Beez… mais ça risque d’être trèèèès long, surtout si cet éditeur doit re-négocier les droits.
    C’est une mauvaise nouvelle pour tous les fans de Gundam

    Trop fort, j’ai une signature ici !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.