Il faut sauver Tex Murphy

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/e62d3-476px-tex_murphy.svg_.png » large= »180″ align= »left »] Si vous aimiez les jeux d’aventures sur PC, avec plein de vidéos pixelisées qui faisaient baver pour l’époque, vous connaissez peut être la saga des Tex Murphy.

San Francisco en 2040. Après la 3ème Guerre Mondiale, les radiations ont transformé une partie de la population en mutant. Tex est un détective privé à l’ancienne, sorti tout droit des films noirs des années 30 et qui a la poisse qui lui colle à la peau.

Les aventures de Tex se sont étalées sur trois oeuvres majeures et ambitieuses : « Under the killing moon » (1994), « The Pandora Directive » (1996) et « Tex Murphy : Overseer » (1998). Ambitieuses car les jeux étaient en 3D « première personne » dans les phases de déplacement et que les cinématiques étaient 100% avec des acteurs vidéos sur décors virtuels. Et le résultat avait vraiment de la gueule, surtout en 1994 ! Et il fallait en vouloir pour aller au bout des 7 CD du jeu !

Mais Tex Murphy est bien plus qu’une prouesse technique, c’était aussi un habile mélange entre point & click, où en bon détective on doit résoudre des enquêtes et un humour pince sans rire qui tombait juste, le tout servi par un casting de qualité.

Derrière la série, on retrouve le duo Aaron Conners, scénariste, et Chris Jones, pour la technique mais aussi dans le rôle de Tex.

La scène d’introduction d’Under a Killing Moon… haaaa, je me sens vraiment devenir un vieux con maintenant T_T

Donc Tex Murphy avait ses fans hardcore mais fin des années 90, le tout vidéo et le genre point & click avaient pris un coup de vieux. Le studio Access Software fut alors racheté par Microsoft qui mettait la main sur la cash machine du studio… ses jeux de golf ! Et le gouffre à fric Tex Murphy tomba alors dans un tiroir sans fond. A tel point qu’Access Software fut revendu à Take Two qui a tout simplement dissous le studio par la suite sans rien faire de la licence. Bref, silence radio* du coté de Tex jusqu’en 2009 où Chris Jones et Aaron Conner ont déclaré au site non officiel Unofficialtexmurphy.com que les problèmes de licence sur Tex Murphy étaient de l’histoire ancienne… sous entendant par là qu’une suite était du coup possible.

Sauf que depuis, rien, nada, que dalle… jusqu’au 15 mars dernier ! Récemment, le studio Double Fine de Tim Shafer a réalisé une levée de fond « communautaire » impressionnante, avec plus de 3 millions de dollars en quelques jours. Du coup, le monde du jeu vidéo se dit que les joueurs peuvent être un contre pouvoir au diktat des éditeurs, et notre duo Chris Jones / Aaron Conner imaginent même financer par ce biais la fin des aventures de Tex Murphy.

Projet Fedora : financement communautaire

Via leur société Big Finish Games, Chris et Aaron se donnent jusqu’au 15 mai 2012 pour préparer une campagne de communication et inciter les fans à être prêt à les soutenir le jour dit. Ils n’hésitent pas à menacer un chaton mignon bien dire que c’est notre dernière chance de revoir Tex ! Diantre !

Pour l’instant, on a juste droit à cette vidéo de présentation, avec Chris Jones à la fin !

Kickstarter est une plateforme de financement de projet. Tout le monde peut donner de l’argent et le producteur s’engage à récompenser les donateurs. Par exemple sur Double Fine, pour 15$, le donateur recevra une copie du jeu, mais pour 10 000$, l’heureux et riche donateur passera une soirée au resto avec Tim Shafer (créateur des Monkey Island ou Day of Tentacle entre autres).

Les modalités de financement du projet Fedora pour le retour de Tex Murphy sont en cours de discussion, notamment sur le site non officiel Tex Murphy (lien) donc on ne sait toujours pas quels seront les « récompenses » à ceux qui soutiendront le projet.

En bon fan hardcore, je vais suivre ce projet de près et je serais là le 15 mai prochain, en espérant qu’ils présenteront un projet sérieux à la hauteur des attentes. Bon courage !

* habile jeu de mot dont je me félicite, car une série radio de 6 épisodes a été diffusée en 2011 et tous les acteurs des jeux étaient présents. Cette web-série MP3 avait été diffusée gratuitement sur Internet mais comme ça coutait plutôt cher à produire, Chris Jones et Aaron Conner n’ont pas donné suite.

4 Commentaires

  • J’allais citer « Mean Streets » (1989) et « Martian Memorandum » (1991) quand j’ai lu « œuvres majeures » (quoique MM étant la « préquelle » de UAKM… Bref)…

    « A tel point qu’Access Software fut revendu à Take Two qui a tout simplement dissolu le studio » : DISSOUS !!! « Dissolu » signifie « dépravé »…

    J'aime

  • Merci pour la correction Trit’ 😉

    En effet, UAKM n’est pas la premier jeu avec Tex Murphy comme tu le précises. Mais les changements sont tels sur Under a Killing Moon (histoire, technique, style de jeu) que la série a vraiment débuté pour beaucoup avec ce jeu.

    A noter que les jeux Mean Streets, Martian Memorandum, Under a killing moon, The Pandora Directive et Tex Murphy Overseer sont disponibles sur la plateforme GOG (Good Old Game) qui permet légalement d’acheter ces jeux et d’y jouer en émulant DOS. (lien ici)

    J'aime

  • « Dissolu » signifie « dépravé »

    Ca correspond bien à Tex ça
    Merci pour les infos, je serais bien tenté par les versions GOG tiens ! Surtout Pandora Directive, avec ses 7 fins alternatives, y’a de quoi se refaire l’aventure un paquet de fois !

    J'aime

  • Un petit up pour dire que Big Finished Games nous a linké sur leur Facebook (lien)
    N’hésite pas à suivre leur page pour avoir des nouvelles de l’opération

    J'aime