Nouveau Call of Duty : Bienvenue dans Mass Call of Crysis Effect

Sortez les calepins : le 04 novembre 2014 sortira la cuvée annuelle des Call of Duty.

Tendrement intitulé Call of Duty : Advanced Warfare, nous propulse en 2054 où la société militaire privée ATLAS Corporation tente de se tailler la part du lion dans le chaos ambiant.

[KGVID poster= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/6e329-call_of_duty_-advanced_warfare_thumb41.jpg » width= »920″ height= »518″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/c6d1c-call_of_duty_-advanced_warfare.mp4[/KGVID]

Activision fait le coup de buzz avec Kevin Spacey incarnant le patron d’ATLAS Corp dans un mode manipulateur et cynique façon « House of Cards ». Autre atout avancé : le tout nouveau moteur next-gen dans ta face. Le tout est joli, Kevin Spacey rend bien, mais pas de quoi se rouler par terre.

L’univers est dans la continuité de Call of Duty : Ghosts mais va encore plus loin dans la « guerre du futur » et les exosquelettes, drones et autres gadgets. Du coup, ce nouveau Call of Duty a un sacré goût de Crysis avec les nano-combinaisons mais aussi un petit coté Mass Effect avec le logo ATLAS qui ressemble à fond à N7.

COD_masseffect

Et les nanocombi de Crysis donnant de super pouvoirs aux soldats sont de retour dans ce COD :

Bref, un mix de concept « guerre du futur » piqué à droite et à gauche (de deux licences Electronic Arts ^_^), des graphismes bling-bling, de la grosse franchise, Call of Duty est de retour et tente de faire oublier le succès en demi-teinte de COD : Ghost, le dernier opus de la franchise.

Rendez-vous en novembre sur PC, Xbox One et Playstation 4, PS3 et Xbox 360 pour voir si Activision saura renouveler la série.