Archives des étiquettes : Capcom

Resident Evil 4 HD sur PC

Après une sortie sur Playstation 3 et Xbox 360 en 2011, le remix « HD » de Resident Evil 4 débarque enfin sur PC.

Capcom a érigé le recyclage de ses licences sous forme d’art mais on peut saluer les efforts qui ont été fait sur le rendu final, avec un affichage en 60 FPS et des textures nettoyées comme il se doit tout en incluant le chapitre bonus Separate Ways avec Ada, qui était exclusif au version Wii, PS2 et PC.

L’éditeur s’est même fendu d’une comparaison sur le blog officiel Capcom où on peut jouer à « avant/après » et oui, avant c’était moins bien…

[KGVID poster= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/ad150-re4hdpc_thumb62.jpg » width= »670″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/2fcea-re4hdpc.mp4[/KGVID]

Le comparatif de Resident Evil 4 HD et pas HD:

Resident Evil 4 avait déjà été porté sur PC en 2007 et avait été salué à l’époque pour ses mauvais graphismes et ses bugs dégeulasses. 7 ans plus tard, la version HD rend enfin honneur au chef d’oeuvre de Shinji Mikami qui a donné un deuxième souffle à la saga Resident Evil.

Dernier reproche ? Le prix ! A 20€, Capcom ne s’embête à facturer le prix fort.

Il ne reste plus qu’à attendre les prochaines soldes Steam…

La folie du Hadouken

Le Monde s’en est ému dans un de ses blog (lien), mais les réseaux sociaux japonais fleurissent de photos de jeunes nippons mettant en scène des hadouken (ou des kameha pour les anti Street Fighter).

L’origine du phénomène est aussi obscure que peu intéressante (c’est un meme) et on peut se contenter de penser que faire des hadouken, c’est cool, point barre.


[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/12f73-hadouken-meme-2.jpg » large= »640″]

Sauf que Capcom ne pouvait laisser passer ça (et surtout laisser dire que c’était des kameha !). Ni une ni deux, un « Hadouken Contest » vient d’être lancé sur Capcom Unity. Le but du concours : proposer la meilleure photo de Hadouken possible et l’envoyer par mail à Hadouken@capcom.com (les infos ici).

Le concours aura lieu du 3 au 12 avril et les trois meilleurs recevront la box collector anniversaire pour les 25 ans de Street Fighter. De quoi motiver les fans à hadoukeniser !

Ha et on me signale dans mon oreillette que le Hadouken Meme est déjà has been, remplacé par le Vandering Meme (le même concept mais avec Star Wars… haa Internet, monde cruel et impitoyable…)

Resident Evil : Revelations sur PC et consoles

Alors que les possesseurs de Nintendo 3DS pouvaient jusqu’à présent crâner avec leur Resident Evil exclusif, Capcom vient couper court à cette exclusivité en confirmant la future sortie du jeu en multiplateforme : PC et consoles de salon.

Le jeu bénéficiera de graphisme ré-haussé et de bonus inédit comme des armes, un nouveau mode de difficulté, de nouveaux personnages à incarner en mode Raid ainsi qu’un tout nouvel ennemi. Le tout est annoncé pour le 24 mai 2013 en France en version boite et en téléchargement sur PC, Xbox 360, Playstation 3 et Wii U.

Resident Evil : Revelations

Comme son nom l’indique, ce Resident Evil n’apporte bien entendu aucune révélation sur le monde de Resident Evil mais constitue un opus charnière entre Resident Evil 5 et Resident Evil 6 reprenant le gameplay « action » du premier en y ajoutant un rythme et une durée de vie renforcée, à l’instar de Resident Evil 6. Bon, en revanche, niveau histoire, on est censé être entre RE4 et RE5.

On peut jouer deux binômes dans Resident Evil : Revelations, Chris Redfield et Jessica Sherawat d’un coté et Jill Valentine et Parker Luciani de l’autre pour l’histoire principale et quelques passages avec Keith Lumley et Quint Cetcham. Pour le reste, on est en territoire connu depuis Resident Evil 4 à savoir des zombies, une histoire excuse et beaucoup d’action en coopération.

Bref, alors qu’il a fallu attendre 3 ans entre Resident Evil 5 et 6, on peut se réjouir de voir débarquer aussi vite un opus pour l’instant inédit. Néanmoins, il ne faudra pas s’attendre à des miracles, les graphismes tirés de la 3DS auront beau passer au polish, ça va rester un jeu assez moche au vue de la puissance des machines.

Du moment que ça se retrouve dans le prix final, pourquoi pas…

Des visuels Playstation 3 de Resident Evil : Revelations

Capcom va offrir Street Fighter x Mega Man

Si vous aimez Mega Man et Street Fighter, bonne nouvelle ! Capcom a décidé d’offrir un jeu pc crossover des deux célèbres univers du studio.

Tout commence avec Seow Zong Hui, un fan hardcore de Singapour, qui a présenté une béta du crossover lors de l’EVO 2012 en juillet dernier.
Impressionnés par son travail, des responsables de Capcom ont décidé de soutenir le projet. Et pour aller au bout de la démarche, le jeu sera offert gratuitement sur PC le 17 décembre 2012, date anniversaire des 25 ans de la franchise Mega Man et Street Fighter.

Street Fighter X Mega Man

[FMP poster=http://www.aviscritique.com/wp-content/uploads/2012/12/Street_Fighter_X_Mega_Man_thumb9.jpg width= »640″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/2a180-street_fighter_x_mega_man.mp4[/FMP]

Affichant des graphismes style 8 bit et une toute nouvelle bande son « oldies », Street Fighter x Mega Man met en scène notre bon vieux Mega Man en proie non pas à de vils robots cette fois mais aux personnages de Street Fighter.

Rendez-vous donc le 17 décembre 2012 sur la page officielle du projet pour télécharger ce jeu.

Source

Adrift devient Remember Me

Adrift, un prometteur jeu futuriste porté par le studio français DontNod revient sur le devant de la scène avec une spectaculaire présentation lors de la Gamescom et un nouveau nom : Remember Me ! De quoi se rappeler à notre bon souvenir !

Délaissé par Sony qui voulait (fut un temps) en faire une exclu PS3, DontNod s’est tourné vers Capcom qui en a fait son annonce majeure lors de la convention allemande. L’histoire globale reste la même, à savoir un Paris futuriste de 2084 où les souvenirs servent de monnaie d’échange mais on en apprend déjà plus. Le héros incarné sera Nilin, une chasseuse de mémoire d’élite qui se retrouve en prison avec sa mémoire effacée car trop dangereuse au vue de ses talents en manipulation de souvenirs.

Après son évasion, elle va chercher à recoller les morceaux de ses souvenirs et va se retrouver sur la route d’une corporation qui cherche à contrôler le marché des souvenirs.

Et comme une vidéo vale mieux qu’un long discours, voici le trailer qui a été diffusé lors de la Gamescon :

Le jeu est attendu sur Xbox 360, Playstation 3 et PC pour mai 2013. Et si vous n’avez encore profité des artworks signés Aleksi Briclot (illustrateur sur Cold Fear, Splinter Cell, Magic the Gathering, Café Salé…), c’est disponible par ici !

Des visuels du jeu Remember Me

Capcom fête Resident Evil dans un hôpital fantôme

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/2263c-resident_evil_envrai.jpg » large= »190″ align= »left »]Si vous êtes de passage dans le quartier Shibuya à Tokyo du 19 juillet au 31 août prochain, profitez-en pour faire un tour dans l’hôpital Resident Evil ! Cet hôpital désaffecté a été relooké pour l’occassion afin de correspondre aux standards horrifique de Resident Evil et de proposer un jeu interactif aux courageux qui s’y aventureront.

Pour le prix d’un ticket (32€ en pré-commande et 37€ sur place), le visiteur devra s’enfuir de l’hôpital sans se faire avoir par les zombies et autres saletés qui infestent l’endroit. La société derrière cette animation, Scrap, est spécialisé dans le genre et a déjà signé entre autres l’attraction « Evangelion: Kieta Pilot no Nazo » à Tokyo ou encore « The Real Escape Game: The Escape From The Werewolf Village » à San Francisco.

Un site web a été lancé pour l’opération : BioHazard – The Real Escape Game

Et si vous vous demandez ce que peut bien être un « real escape game », Scrap a pensé à vous en vidéo :

Capcom confirme Resident Evil 6 pour 2012

Nomdadiou ! Enfin !

Capcom célébrait ce soir les 15 ans de la série Biohazard (Resident Evil dans nos vertes contrées) et les rumeurs allaient bon train quant à l’annonce d’un nouvel opus.

Fin du suspense, toute la clique est bien de retour et rempile pour Resident Evil 6 prévu pour le 20 novembre 2012, juste avant la fin du monde !

Et on découvre ça en vidéo avec cette première bande annonce.

[FMP poster=https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/a3060-resident-evil-6_thumb9.jpg width= »600″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/20fcd-resident-evil-6.mp4[/FMP]

Dix ans ont passé, Leon S. Kennedy est le garde du corps du président mais ce dernier a été contaminé ainsi que les habitants de la ville de Tall Oaks. Pendant ce temps, Chris Redfield est en Chine avec son équipe de la Bioterrorism Security Assessment Alliance pour contrer un risque d’attentat biologique.

A priori, on incarnera Leon, Chris et également un nouveau personnage dévoilé dans la vidéo qui semble avoir du sang « spécial ». Le jeu va semble t’il rester sur la veine « action » tracée depuis Resident Evil 4 malgré le fait que Capcom clame à corps et à cri que la partie « survival » sera aussi bien présente.

La sortie est prévue pour fin 2012 sur Xbox 360 et Playstation 3 et constitue la plus belle annonce pour cet anniversaire.

[Test] Dead Rising 2 : Off The Record [PC]

Avec la sortie de Dead Rising 2, Capcom portait enfin le jeu ultime de zombie bashing sur les plateformes de jeu PC, Xbox 360 et PS3.

Rebelote un an plus tard avec Dead Rising 2 : Off The Record.
Capcom prend Frank West, le héros du premier Dead Rising, les éléments de gameplay et l’univers de Fortune City de Dead Rising 2, met le tout dans un shaker et nous pond Dead Rising 2 : Off The Record.

Relecture de Dead Rising 2, Off The Record offre une nouvelle version de l’invasion zombie de Fortune City. Fini le héros papa protecteur du précédent opus, on retrouve le journaliste en manque de scoop Frank West. Complètement has been, ce dernier espère se refaire une célébrité en déjouant le complot ourdi par T.K, le grand méchant du jeu.

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/552d5-dead-rising-2-off-the-record-pc-109.jpg » large= »600″]
Le retour de Frank West, le reporter-tataneur de zombie

Pour le jeu en soi, on a droit à un copier / coller de Dead Rising 2.
Notre héros devra faire des aller / retour depuis le bunker et les zones infestées afin de démêler les fils de l’intrigue et accessoirement sauver les survivants piégés… le tout en 75h, avant que l’armée ne viennent « nettoyer » la zone.

Le jeu mêle donc exploration, creep d’XP pour gagner des niveaux et missions à remplir. Pour tuer les zombies un peu trop collant, Frank pourra assembler des objets afin de les transformer en arme redoutable. Un balai et une machette deviennent un puissant coupe-coupe, une pagaie et une tronçonneuse, un fauteuil roulant et une batterie électrique… plus de 40 « cartes combo » sont ainsi disponibles sans compter de nouveaux combo spéciaux et exclusif à cet opus.

Avis :
Niveau technique, le jeu est moyen. La finesse des graphismes est ici sacrifiée au profit du nombre de zombie affichés à l’écran qui peut parfois être gargantuesque. Néanmoins, le soft ne se prive pour quelque baisse de framerate assez pénible lorsque l’écran est trop rempli.

Pour le gameplay, on retrouve ici les bonnes mais aussi les mauvaises idées de Dead Rising 2. L’inventaire est toujours aussi bordélique, à mélanger armes, items de vie et items de bonus (journaux). Dans le feu de l’action, cela devient brouillon de switcher entre plusieurs objets inutiles avant d’avoir l’arme souhaité. De même, la gestion des rescapés est toujours aussi pénible. Les survivants sont invités à suivre Frank jusqu’au bunker, une icône en bas de l’écran indique ainsi où se trouve le suiveur. Le problème vient alors dans les changements de zone avec chargement, si le NPC n’est pas assez proche, il restera bloqué dans l’autre zone et se fera bouloter par du zombie en manque de chair fraiche, lourd… il faudra donc revenir en arrière (chargement) puis reprendre la porte avec lui (re-chargement)

Néanmoins la jouabilité reste bonne, surtout avec une manette qui se respecte et Frank répond au doigt et à l’oeil.

Non, le principal problème de cette opus Off The Record reste cette fameuse « relecture » des évènements.

Capcom n’a pas jugé bon de changer grand chose dans l’histoire, quelques cut-scènes sont ainsi modifiés mais la plupart des rescapés, des dialogues, des boss et des personnages secondaires sont exactement les même que dans Dead Rising 2. On se croirait dès lors avec un simple skin modifié, changeant Chuck Greene (Dead Rising 2) en Frank West.

Pour faire passer la pilule, il y a bien Uranus, une nouvelle zone dédié à un parc d’attraction dédiée à la S.F, il y a aussi de nouveaux combos… mais non, le sentiment d’être devant un Super Dead Rising 2 turbo prime ne s’estompe pas, et on a bien l’impression que Capcom se moque un peu du joueur en sortant un jeu à peine digne d’un DLC.

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/31494-dead-rising-2-off-the-record-pc-107.jpg » large= »600″]
C’est la teuf à Uranus, le parc trop space

En conclusion

Bilan mitigé et rendez-vous manqué par ce « Off The Record ». Le retour de Frank West, héros du premier opus, est appréciable. La nouvelle zone disponible apporte son lot de nouveautés.

Néanmoins, on reste sur sa faim et on ne peut que pester en retrouvant les lourdeurs de gameplay déjà présente dans le précédent volet. Le travail à minima sur le jeu laisse perplexe : pourquoi ne pas avoir ajouté ces « bonus » dans un DLC payant ? Les mauvaises langues pointeront ici une affaire de fric, il vaut sans doute mieux vendre un jeu à peine amélioré 30€ qu’un DLC à 20€.

En bref, si vous n’avez jamais touché à Dead Rising 2, ce jeu reste un très bon compromis, extrêmement fun et décalé qui vous occupera des dizaines d’heures. Pour les possesseurs du précédent volet, il n’y a vraiment aucune espèce d’intérêt à acheter Dead Rising 2 : Off The Record à moins que vous ne soyez un fan inconditionnel de la série ou un collectionneur.

# Le détail #

Graphisme : 12/20
La note baisse par rapport à Dead Rising 2 sorti il y a déjà un an vu que rien n’a changé à ce niveau.

Scénario : 05/20
Un copier/coller du précédent volet qui ne volait déjà pas haut.

Jouabilité : 12/20
Aucun changement depuis Dead Rising 2. Le héros répond bien et vous ne serez que rarement pris en défaut (fermer les portes peut parfois être dur). Néanmoins, l’ergonomie générale est perfectible. Que ce soit la sélection des missions, la lecture des dialogues ou la gestion de l’inventaire. C’est surement voulu pour « immerger » le joueur, mais ça ne reste pas moins nul et énervant.

Durée de vie : 15/20
Finir le jeu une première fois vous demandera une dizaine d’heure si vous alignez les missions secondaires. En revanche, avec le timer imposé, il est évident que recommencerez le jeu ne serais-ce que pour l’exploration de Fortune City et l’expérimentation des cartes combos débloquées. Un mode bac à sable permet de se balader dans le jeu sans limite de temps et de remplir des défis, amusant quelques heures mais vite lassant.

Musique & Son : 12/20
Musique rock et voix originales plutôt réussi. Du classique et efficace.

Note Globale :
si jamais joué à Dead Rising 2 : 13/20
si déjà joué à Dead Rising 2 : 08/20

Il faut séparer les deux cas de figure pour être honnête avec Dead Rising 2 : Off The Record, non pas que le soft soit mauvais, loin de là, mais les nouveautés sont si faibles qu’il ne peut espérer à mieux. Si vous n’avez jamais touché à Dead Rising, c’est alors un morceau de choix, dans les autres cas, attendez les promo…

Des visuels de Dead Rising 2 : Off The Record sur PC :

Configuration de test :
Processeur : Intel I7 920
Carte graphique : ATI Radeon HD 5870
RAM : 6Go DDR3
OS : Windows 7

Resident Evil : Putain, 15 ans !

Et oui, c’était en 1996 que l’on découvrait le phénomène Resident Evil, le jeu dont tout le monde parlait dans la cour du lycée. Le jeu avait propulsé le genre survival horror sur le devant de la scène et posé les pierres de la mythologie Resident Evil, prouvant aussi au passage que Capcom pouvait faire autre chose que des remix de remix de remix de Street Fighter.

1996-2011 : 15 ans de (presque toujours) bons et loyaux services et une licence qui est toujours au top après un passage sur 4 générations de console. Gameboy, Playstation 1, Saturn, Nintendo 64, Dreamcast, Playstation 2 et Gamecube, Wii, Xbox 360 et Playstation 3, PC et même portable avec la Nintendo DS. Pour marquer le coup, Capcom a sorti une vidéo anniversaire qui met l’accent sur les prochaines sorties Resident Evil.

Resident Evil : 15 ans

http://video.yatta.tv/flvplayer.swf

4 titres, dont les remix HD des deux meilleurs (pour moi) Resident Evil à savoir : Resident Evil Veronica X et Resident Evil 4. Dommage qu’il ne s’agissent que d’un « remix » et non d’une refonte pour utiliser l’excellent moteur graphique de Resident Evil 5 mais bon, c’est déjà énorme comme nouvelle (faudra voir le prix de vente tout de même avant de sabrer le champagne). L’autre grosse sortie, c’est Resident Evil : Revelations sur 3DS, jeu qui s’annonce comme le premier vrai « must have » de la nouvelle portable de Nintendo.

Concernant les sorties, Veronica X et Resident Evil 4 sortiront en téléchargement sur Playstation 3 et Xbox 360 vers la fin de l’année, quant à Resident Evil : Revelations, il faudra attendre 2012… dur !

Resident Evil : Operation Raccoon City

Vous vous attendiez à Resident Evil 6 ? Rangez le champagne au frigo, Capcom n’a pas l’air décidé à donner une suite aux aventures de Chris, Jill et Léon. Non au lieu de ça, vous aurez droit à un Resident Evil : Operation Raccoon City axé multijoueur, en équipe et avec du zombie à éclater online.

Refroidi ? Alors attendez de voir la vidéo teaser; elle fait peur mais malheureusement pas à cause des zombies !

Resident Evil : Operation Raccoon City

http://video.yatta.tv/flvplayer.swf

Développé par un studio externe, Slant Six Games (SOCOM Confrotation), le jeu est un shooter mulitjoueur qui mettra en scène 3 équipes de 4 joueurs. une équipe de zombie, une équipe des forces de sécurité d’Umbrella et une équipe de l’armée américaine.

Pour chaque équipe, 4 personnages jouables dotés de pouvoir déblocables au fil de vos parties et de l’XP gagnée. Pour l’instant, seul les membres de l’équipe Umbrella sont connus : Beltway, Vector, Spectre et Bertha. Vous ne les connaissez pas ? C’est normal, ils sont nouveaux… Mais Capcom nous assurera du fan service avec la présence de personnages connus de la série, tel que Leon S. Kennedy que l’on aperçoit dans la vidéo.

Les équipes, en plus de s’entretuer, devront accomplir des objectifs et missions tout en survivant dans la ville de Racoon infestée de zombies, tyrans et autres hunters.

Operation Racoon City est donc loin du tant attendu Resident Evil 6 et se focalisera sur du jeu de tir action et online. Left 4 Dead tient déjà le haut du pavé sur ce marché, à voir si la licence Resident Evil et les modes de jeu par équipe seront suffisant pour convaincre.

Sortie prévue sur PC, Xbox 360 et Playstation 3 à la fin de l’année 2011.

« Entrées précédentes