Archives des étiquettes : Half Life

Le wallpaper calendrier d’août 2016

Déjà août, bientôt la fin des vacances (ok, je saute quelques étapes), rien de tel qu’un fond d’écran Half-Life 2, pour se rappeler que l’épisode 3 ne sortira sans doute JAMAIS (and you were adopted !)

en 1024*768:

Le Wallpaper Calendrier aout 2016

le wallpaper calendrier aout 2016

Les tailles disponibles :
Ipad / 1024×768 | 1366×768 | 1680×1050 | 1920×1200 | 1920×1080 |
Format sans calendrier

=> toutes les versions en .zip : Cliquer ici

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau wallpaper.

Bon mois d’août à tous !

The Freeman Chronicles sur Kickstarter

Les créateurs du court métrage Half Life Origins et de Enter The Freeman ou encore Beyond Black Mesa reviennent avec un projet plus gros, plus ambitieux, plus Half Life : The Freeman Chronicles

Au programme : une série avec le pimpant Gordon Freeman en train latter de l’alien de Xen et du marines… Half Life quoi (je suis déjà loooiiiin)

L’équipe a déjà levé 22 000$ sur Indiegogo et repart en quête de 12 000$ supplémentaire sur Kickstarter afin de fournir une série de meilleure qualité.

Et pour une avant-goût, voici le teaser de la série :

Libérez le Freeman ?

La série est pilotée par deux « groupes » de youtubeur Chariotdrive et Infectious Designer qui, bien que peu suivi (50 000 follower), ont quand même réussi quelques belles web séries dont j’ai pu parler ici comme Killzone Intercept. Par contre, je suis quelque peu gêné par une campagne de financement pour un film… dont ils n’ont pas les droits.

Sur la page Kickstarter, ils ont beau dire « non mais l’auteur du scénario de Half Life a trop aimé Enter the Freeman et Gabe Newell est trop pro-fan film », à un moment, ils profitent de la notoriété de Half Life pour financer leur projet. Parce que si demain vous sortez une websérie « Gérard Liberté, le scientifique qui éclate des aliens », si vous récoltez autre chose que du mépris, ça sera beau.

Bien entendu, en 2014, avec 34 000 $ (22 de Indiegogo + 12 de Kickstarter), on ne fait pas grand chose et je veux bien croire que l’équipe de The Freeman Chronicles va bosser gratos, voire en être de sa poche, mais ça reste tendancieux de demander à la communauté de financer ce type de projet « non officiel ».

Mais si vous êtes d’humeur généreuse (ou un vieux con nostalgique – la cible commerciale faible à souhait – ), il vous reste 20 jours pour aider le projet sur sa page Kickstarter du projet ou sur le site officiel de The Freeman Chronicles.

Half Life Origins en vidéo

Rentrez les pieds de biche, il ne s’agit ni de Half Life 3, ni d’un reboot d’Half Life en HD mais juste d’une vidéo amateur rendant hommage à l’intro d’Half Life 1.

L’équipe déjà à l’origine de la vidéo « Beyond Black Mesa » continue dans la veine Half Life avec Half Life Origins, qui reprend l’introduction du premier volet des aventures de Gordon Freeman avec quelques clins d’œil sur les aventures de Portal.

Half-Life Origins
[FMP poster=https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/8b8c4-half-life-origins_thumb3.jpg width= »640″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/1a303-half-life-origins.mp4[/FMP]

Sites officiels : Infos sur l’équipe via Youtube et Facebook

Beyond Black Mesa – Film complet en streaming

J’en avais parlé il y a quelques mois, Beyond Black Mesa est un fan projet ambitieux sur l’univers de Half Life. Après un teaser fort alléchant, l’équipe a l’origine du projet s’était occupé à faire connaitre leur court métrage. Mais la promesse « à la communauté » avait été faite, le film serait tôt ou tard disponible gratuitement en ligne.

C’est désormais chose faites et on peut découvrir avec plaisir les 12 minutes du film « Beyond Black Mesa » :

On peut reprocher au film une trop grande débauche d’effets spéciaux pour faire joli ou encore les libertés prises avec le jeu d’origine (Katana, headcrab…) mais il n’en reste pas moins que le court métrage est un tour de force remarquable et une belle prouesse, pour un film tourné par des non professionnels pour seulement 1200 dollars.

Si vous avez aimé, une version DVD du film accompagnée d’un making of et d’un livret sera disponible à la vente mais aucune date n’est pour l’instant avancée.

Espérons néanmoins que cela ne donne pas des mauvaises idées à quelques studios pour une vraie adaptation en film de Half Life…

Le site officiel : Beyond Black Mesa

Beyond Black Mesa : Bande annonce complète

Le site du fan film »Beyond Black Mesa » a dévoilé aujourd’hui une toute nouvelle vidéo à savoir la bande annonce longue faisant suite au précédent teaser (visible ici)

Si vous aviez aimé la première vidéo, celle là devrait franchement vous emballer !

Beyond Black Mesa est un film amateur inspiré du jeu vidéo Half Life 2. Ce dernier se distingue des autres productions par la qualité des effets spéciaux et des cascades qui, du coup, le rapproche davantage d’un film professionnel. Pour l’instant, aucune sortie du film complet n’est prévu, que ce soit en payant ou en gratuit sur Internet via des plateformes de diffusion vidéo.

Le projet Beyond Black Mesa a regroupé en tout 7 personnes, acteurs compris et n’aura couté que 1200 dollars (environ 900€).


L’affiche du film

Source :
Le site officiel

Beyond Black Mesa : Le film amateur

Beyond Black Mesa est un film tourné par des amateurs sur l’histoire de Half Life 2. L’histoire nous ressort Adrian Shepherd, héros de l’add-on Opposing Force du premier Half Life ici en proie aux troupes de la Cité 17.

Les auteurs définissent leur court métrage comme un film d’action inspiré du jeu Half Life centré autour d’Adrian Shepard et d’un groupe de résistants. Alors qu’ils tombent sur les plans d’un projet d’extermination des derniers humains, ces combattants décident d’alerter les survivants de l’attaque qui se prépare. Pour vous donner un aperçu, voici un teaser sous titré par mes soins avec amour :

Le court métrage a été diffusé lors du festival « Action On Film » à Pasadena fin juillet 2010 mais il est rentré bredouille, c’est le court métrage Power Poison de Vahram Hakobyan qui a été primé. Le film a été réalisé par un groupe de fan (ils sont 7) pour un budget de 1200 dollars (environ 900€).

Ils tenteront à nouveau de décrocher un prix lors du Festival Sidewalk Movie Picture les 24/26 septembre prochain.

Même si le Strider à la fin du teaser n’est pas très réussi, force est de constater que l’ensemble a de la gueule. En espérant voir un jour la version « finale » disponible.

ps: d’autres fans film suivront, notamment sur Half Life 😉

Sources :
Le site officiel
Site du Festival Action on Film
Site du Festival Sidewalk Movie Picture

Half Life 2 débarque sur Mac et parodie Apple

Half Life 2 sur MacAujourd’hui est un grand jour car les macmaniac du monde vont enfin pouvoir incarner ce bon vieux Gordon Freeman sur leur ordinateur préféré.

Valve avance un bon argument pour pousser sa plateforme de téléchargement Steam et nous gratifie d’une pub en forme de GROS clin d’œil à l’historique Apple pour saluer cet évènement.

Les plus avertis d’entre vous auront reconnu la pub « 1984 » lancé par Apple… en 1984 et qui parodiait l’ogre « IBM » dominateur (leader du marché à l’époque). Valve offre ce sympathique hommage pour pousser son jeu et surtout pour remettre sur le devant de la scène sa plateforme Steam, fraîchement lancée sur les ordinateurs Apple. C’est que Valve place beaucoup d’espoir sur ce support. Disponibles seulement depuis le 12 mai dernier, les jeux pour Macintosh représentent déjà 11% des ventes totales de Steam, de quoi chouchouter ces nouveaux clients.

C’est donc aujourd’hui, le 26 mai 2010 que les fans de Half Life pourront gouter à sa suite sur Mac, à peine… 6 ans après le PC. La disponibilité est en cours et il faudra avoir Mac OS X minimum pour en profiter. Le jeu arrive certes en retard mais il devrait être proposé à un prix bas, son homologue sur PC est actuellement vendu 14.99€., (edit du 27/05 : Half Life 2 est disponible sur Mac au prix de 4.89€, c’est une promotion à durée limitée)

Pas d’information en revanche sur les « Épisodes », les suites à série du jeu et de leurs disponibilités sur Mac (Edit du 27/05 : Les Episodes 1 & 2 sont également disponibles sur Mac !)

Des visuels de Half Life 2 (pc)


Sources :
Half Life 2 sur Steam
Succès de Steam sur Mac
La pub original d’Apple, 1984

10 ans de Half Life, déjà…

Half Life 10 ansEt bam le coup de vieux ! Voilà 10 ans, on trippait follement dans les couloirs de Black Mesa à dézinguer du militaire et de l’alien au beau milieu d’un foutoir général suite à une opération loupée. Gordon Freeman, le scientifique le plus célèbre du jeu vidéo, devenait alors un héros majeur et Half Life, une référence.

Pour fêter ça, Valve vend Half Life pour 1$ jusqu’au vendredi 21 novembre sur sa plateforme de téléchargement Steam. Le moment où jamais de (re)découvrir ce jeu légendaire.

La recette de l’époque semble aujourd’hui simple : un scénario à rebondissement, des mystères mystérieux, des retournements de situation, une IA qui tient la route et des graphismes au top. Sauf que depuis 10 ans, malgré d’excellents titres, on a rarement eu l’ensemble de ces qualités réunis dans un seul et même jeu.

Gman Half Life
Le G-Man, personnage mystérieux qui fait échos au Smoking Man de X-Files

Même Half Life 2, sorti en 2003, n’a pu égaler le premier opus. Ses longs passages en véhicule et sa fin tranchée à la serpe avec un « To Be continued » en épisode payant faisaient plus penser à une suite sans prise de risque plus qu’à un véritable développement de l’univers d’Half Life. Et le scénario, volontairement flou sème plus de questions qu’il n’apporte de réponse. Bref, on sent la volonté de ne pas trop en dire pour ne pas décevoir et laisser le fan troller sur Internet.

Half Life 2

J’ai fait une rétrospective de 10 ans de FPS depuis Half Life. Pour moi, seul Deus Ex, F.E.A.R et Far Cry tiennent la dragée au premier Half Life. On aurait pu aussi placer en trio de tête Far Cry, System Shock 2 et Battlefield 2142. Pour moi, ces trois jeux regroupent aussi les grandes claques en terme de FPS : les graphismes du premier, le scénario et le gameplay du second et la puissance du multijoueur pour le dernier.

Et vous ? Qu’est-ce que vous retenez de ces 10 ans passés depuis Half Life ?

10 ans de Half Life et de FPS

Souvenez-vous de votre jeunesse folle, à chérir votre pied de biche adoré et à ramper dans des conduits d’aération en guettant les bruits suspects. Vous étiez un jeune chercheur du MIT qui venait de foirer une expérience dans un centre de recherche ultra secret, vous étiez Gordon Freeman.

Le scientifique le plus célèbre du jeu vidéo souffle aujourd’hui sa 10ème bougie. C’était le 19 novembre 1998 que Valve donnait naissance à Half Life et révolutionnait le FPS dans la foulée, mine de rien.

Valve, via Steam, marque le coup et propose jusqu’au vendredi 21 novembre sur Steam de s’offrir Half Life pour 0,98$. Valve aurait quand même pu se la jouer grand seigneur et mettre Half Life en abandonware gratuitement. Mais pour tous les retardataires ou les curieux, c’est une bonne occasion de redécouvrir la « légende Half Life » pour peu que vous puissiez faire abstraction des graphismes forcément dépassés.

10 ans de Half Life ? So What ?

Half life a marqué le monde vidéoludique sur 3 points : ses graphismes de folie pour l’époque / son histoire scénarisée / L’intelligence artificielle des ennemis

En 1998, combattre les militaires dans Half Life, c’était le rêve absolu du gamer. Les ennemis vous contournaient, vous faisaient sortir de votre cachette à coup de grenade, se mettaient à couvert. Chaque rencontre donnait lieu à des moments épiques qui alimentaient nos discussions dans les récrés au lycée.

Devant le succès écrasant d’Half Life (15 millions de jeu vendu, c’est énorme pour l’époque), tous les producteurs de FPS se sont mis au pas, il fallait dorénavant avoir : les graphismes qui poutrent, l’IA qui tabassent et le scénario le plus scotchant.

En 10 ans, beaucoup d’appelé et très peu d’élu.

1999

En 1999, on notera l’incroyable System Shock 2, FPS au limite du RPG survival horror où son pistolet s’enraye et où on se cache derrière un bureau avec sa clé en molette, tremblant de peur. Les graphismes et l’IA sont loin derrière mais l’histoire du vaisseau spatial Von Braun à la dérive était tout simplement géniale.

System Shock
System Shock

Autre surprise, Kingpin, un FPS dans l’univers de la mafia et des gangs. Graphisme léché mais surtout ton ultra violent et gestion d’équipe vraiment efficace. Une très bonne surprise malgré une histoire bateau au possible.

Mais le gros succès commercial de l’année, c’est bien évidemment Medal of Honor, LE jeu qui fait qu’on se bouffe de la Seconde Guerre Mondiale dans les FPS depuis. Mais rien que pour l’incroyable scène du débarquement en Normandie, le succès est mérité. MoH, de par son aspect historique permet de poser un vrai scénario, certes bidon mais cautionné par l’univers et surtout porté par la réalisation cinématographiques des phases de jeu.

Medal of Honor

Mais 1999, c’est aussi l’année de l’excellence du FPS « old school » avec le magistral Quake 3 Arena, monument de sauvagerie vidéoludique inégalé encore aujourd’hui.

Dans les bonnes surprises de l’année : Blood 2 The Chosen, scénario et réalisation passe partout mais univers violent et humour noir très rafraichissant et Alien vs Predator, pour avoir prouvé qu’on pouvait faire un jeu à licence qui soit réussi (en dehors de Lucas Arts)

2000

Après une année aussi bonne, 2000 sera l’année de Deus Ex. Le papa de System Shock y a mis tout son savoir faire pour pondre un monument. Mais l’approche RPG et le scénario complexe de Deus Ex le classe (ou le surclasse) par rapport à un Half Life qui a su mixer plaisir de jeu et scénario à rebondissement sans prises de tête.

Deus Ex

Face au géant, on notera avec plaisir No One Lives Forever, une parodie de James Bond girl avec Cate Archer qui combat une organisation mondiale du crime aussi bien organisée que l’entreprise de Dilbert. Frais et efficace.

No One Lives Forever

2001

En 2001, circulez y’a rien à voir. Red Faction avec ses décors destructibles, Serious Samet sa sauvagerie débilisante ni même Halo avec son univers SF ne mérite le détour. Des jeux divertissants mais sans originalité. On notera tout de même Operation Flashpoint avec son parti pris « simulation » complètement tripant (mais atrocement rébarbatif)

Operation Flashpoint

2002

2002, c’est l’année de Battlefield 1942. Ce FPS uniquement multijoueur (enfin, à moins que vous n’aimiez jouer qu’avec des bots) marque le pas en terme de jeu online. Son univers et ses modes de jeu lui assurent un succès mérité. En revanche, on entre dans une nouvelle dimension, loin d’Half Life, avec son orientation exclusivement online sans mode solo avec une histoire.

2003

2003, on pourra noter Vietcong et Call of Duty, pas original quant au fond mais le traitement cinématographique permet d’oublier les creux du scénario. XIII sera aussi remarquable avec son graphisme cell shading très BD. Dommage que l’histoire soit aussi peu intéressante malgré le background de la BD.

XIII

2004

2004, c’est l’année du ratage de Doom 3 qui a voulu faire son Half Life (et qui, au final, est juste chiant) mais c’est surtout l’année d’Half Life 2. Fait-il aussi bien que son ainé ? Hélas non, au delà d’un graphisme superbe et d’une gestion physique ahurissante, Half Life 2 s’embourbe dans une histoire barbante, rempli les vides par des scènes en véhicule et surtout se boucle sur un « to be continued » révoltant (au regard de la durée de vie du premier opus, le 2 est court et laisse sur sa faim)

Non en 2004, la véritable perle est à voir du coté de Far Cry, seul jeu à égaler Half Life avec ses graphismes de folie, son univers ouvert et l’intelligence artificielle redoutable des mercenaires. Dommage que l’histoire de Jack Carver et de sa chemise rouge soit aussi peu intéressante.

Far Cry

2005

En 2005, c’est F.E.A.R qui tient le haut du pavé. Graphisme qui tape, univers horrifique original, IA efficace et bullet time jouissif, les gars de Monolith ont compris comment faire plaisir au joueur.

F.E.A.R

2006

En 2006, c’est l’année des déceptions, Prey est chiant avec son système de switch corporel, Black semble sorti d’un autre temps (sauter ? mais pourquoi faire ?), dans les mentions honorables, on a Battlefield 2142, le meilleur de la série mais qui ne renouvèle en rien le genre et Rainbow Six Vegas qui simplifie le gameplay Rainbow Six pour le mettre à la portée des bourrins comme moi. La seule bonne surprise de l’année, c’est Dark Messiah of Might and Magic qui propose un univers médiéval violent, jouissif et une histoire certes peu originale mais rarement aussi bien traité.

Dark Messiah of Might and Magic

2007

2007, un bon cru sans surprise. Le FPS est maintenant un genre connu et reconnu, les éditeurs savent ce que les gens veulent et ne prennent pas de risques. Call of Duty 4 ou Crysis en sont de bons exemples. Des graphismes qui déchirent, mais une histoire qu’on n’écoute pas et des ennemis débilos au possible. Mention spéciale pour Bioshock, qui assure une histoire originale et surtout un univers incroyablement prenant. Dommage que les graphismes soient déjà has been au moment de la sortie. Autre mention spécial navet pour Clive Barker’s Jericho, le FPS horreur de Barker est juste navrant de chiantise (c’est un peu comme regarder le DVD de Critters 3 en espérant avoir peur)

bioshock

2008

2008 confirme la tendance charentaises du FPS. Crysis Warhead, sympa mais aussitôt fini, aussitôt oublié, Rainbow Six Vegas 2, divertissant mais sans plus, Far Cry 2, ratage complet. Reste STALKER Clear Sky, mais en dehors de son univers original, l’histoire est classique au possible.

STALKER Clear Sky

Conclusion :
il y a 10 ans, Half Life avait jeté les bases du FPS pour adulte. Long, dur, rythmé, monté comme une série avec ses épisodes, original et fun à jouer. En une décennie, certain prétendant on réussit à égaler le maitre, je pense notamment à F.E.A.R, Far Cry ou Deus Ex. Beaucoup ont excellé sur des points précis (la mise à scène des Call of Duty, le graphisme des Crysis, le mode online des Battlefield) mais rien n’a égalé la claque du premier Half Life. Même sa suite, bien que réussie, reste en deçà. Faut-il attendre un vrai Half Life 3 pour une nouvelle révolution ?

half life 3
Half Life 3 photo réaliste ? Faut se méfier des imitations…