Archives des étiquettes : Playstation 3

Tales of Xillia [PS3]

[dropcap]B[/dropcap]ienvenue dans le monde de Rieze Maxia.
Le mana est au centre de la vie du monde sauf que le royaume de Rashugal veut utiliser une nouvelle arme afin d’absorber tout ce précieux mana. Le seigneur des Esprits ne peut laisser faire une chose pareille. Il s’incarne dans la personne de Milla. Cette dernière va faire la rencontre de Jude Mathias, un étudiant en médecine, qui va la rejoindre dans son aventure pour sauver le monde.

Namco Bandai tente d’innover dans ce Tales Of avec la possibilité de choisir quel personnage on souhaite incarner. Du choix d’être Jude ou Milla découlera deux points de vue sur l’aventure, des cinématiques inédites à chaque personnage, quels scénarios différents et un style de combat qui leur son propre. Autant le dire toute de suite, si l’idée est louable, le contenu n’est pas assez différent pour motiver à refaire l’aventure avec le deuxième personnage juste pour ces quelques différences. Dommage…

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/65ffe-talesofxillia_ps3_01.jpg » large= »800″]

Heureusement, malgré un scénario assez classique, la galerie des secondes rôles est une franche réussite, avec des chara-design très réussis et des histoires / background travaillées pour chaque combattant qui rejoindra l’équipe Milla / Jude. Dommage que le tout reste enrobé de dialogues assez plat et d’un bon stock de tous les stéréotypes possibles du J-RPG.

Le Dual Raid Linear Motion Battle System

Merci le consultant qui a pondu le titre…
Le DR-LMBS donc est LA petite bombe de Tales of Xillia. Le système de combat, déjà un des meilleurs éléments de la série, s’en trouve ici bonifié.

Dans Tales of, les combats se font en temps réel et on peut se déplacer librement dans la zone de combat, attaquer ou utiliser la magie. Le joueur contrôle son personnage, les autres NPC sont alors gérés par l’ordinateur.

La nouveauté ici, ce sont les « liaisons » entre deux personnages qui peuvent intervenir quand votre personnage principal est dans le feu de l’action. Il est alors possible de faire appel à son « soutien » durant les combats et de renverser la situation. Chaque personnage a des combo différent s’il est en « soutien » ou en « leader » proposant ainsi une multitude de combinaisons possibles qui conviendront à différent style de jeu. Enfin, les Artes, la magie, peuvent aussi donner lieu à des combos ou Artes lié que l’on peut déclencher via un QTE. Du coup, les combats gagnent en intensité, via les soutiens qui peuvent intervenir, les combos de Artes… le tout dans une belle explosion de pouvoirs colorés.

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/4587c-tales-of-xillia-playstation-3-ps3-combat.jpg » large= »800″]

Niveau graphisme, on a droit au chaud et au froid. Niveau chaud, le chara design des personnages principaux est réussi et le design des villes est assez inspiré. Niveau froid, le design des ennemis est d’un décevant et la technique est assez limité. On ne va pas dire que c’est digne d’une PS2 par moment… mais c’est tentant !

Ensuite, même si les combats ont été enrichis, le reste du jeu s’est vu amputé de gros morceau de l’univers Tales of : Exit la cuisine qui permettait de mixer des aliments et découvrir des plats, exit les énigmes, ce qui rend les donjons supers linéaires et les quêtes annexes sont vraiment annexes, avec un manque flagrant de scénarisation. Dernier point, les boutiques proposent toutes les éléments au même niveau d’évolution, ce qui enlève l’unicité des magasins.

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/f38ae-tales-of-xillia-playstation-3-ps3-02.jpg » large= »800″]

Conclusion

Tales of Xillia est un Tales of dispensable. Malgré ses quelques bonnes innovations, le jeu propose une aventure convenu et lente à démarrer. Le pire étant les dialogues stéréotypés et niais qui vous feront sans doute pousser un léger « pfuuu » de lassitude par moment. Que penser aussi des graphismes indignes d’une Playstation 3 ? Certes le chara-design des personnages principaux est réussi ainsi que le design des villes mais les textures ont un manque cruel de finesse et sentent le « fait à la va-vite ». Idem pour les donjons qui perdent leurs énigmes et souffrent d’une grande linéarité.

Heureusement, le système de combat vient relever le niveau et le plaisir d’arpenter le monde de Rieze Maxia est bien présent. Si vous êtes un collectionneur des Tales of ou un inconditionnel du J-RPG, Tales of Xillia est un bon choix, pour les autres, Tales of Xillia 2 devrait arriver dans le courant 2014…

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/664f6-talesofxillia_ps3_03.jpg » large= »800″]

Otomo & Suda 51 sur un jeu vidéo tiré de Short Peace

Katsuhiro Otomo va revenir au cinéma avec son nouveau long métrage, Short Peace, prévu pour une sortie au Japon le 20 juillet prochain.

Le film d’animation est un omnibus composé de 4 chapitres réalisés par des personnes différentes, comme l’avait été le film « Memories ». L’ouverture du film sera assuré par Koji Morimoto et on retrouvera outre Otomo (partie Hi-no-youjin), Shuhei Morita (Tsukumo), Hiroaki Ando (Gambo) et Hajime Katoki (Buki yo Saraba).

[KGVID poster= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/3fd55-short_peace_otomo_thumb56.jpg » width= »670″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/aa649-short_peace_otomo.mp4[/KGVID]

Mais alors que le film n’est pas encore sorti, Namco Bandai, Suda 51 (le créateur de No More Heroes ou Lollipop Chainsaw) et Yohei Kataoka (Tokyo Jungle) ont d’ores et déjà annoncé la sortie sur Playstation 3 de Tsukigime Ranko no Ichiban Nagai Hi (Le jour le plus long de Tsukigime Ranko) un jeu vidéo tiré du film qui en sera la continuité ou le « 5ème élément » de l’omnibus.

Le jeu se veut un jeu d’action 2D dit de « side-scrolling » et racontera l’histoire de Ranko Tsukigime, une innocente lycéenne qui officie comme assassin une fois la nuit tombée. Famitsu dévoile 4 screenshots qui relèvent plus de l’art abstrait que du beat’em all :

Ranko_Tsukigime_4

Aucune date de sortie pour le jeu n’a été annoncée, ni même une possible sortie en dehors du Japon.

Remember Me [PS3]

[dropcap]R[/dropcap]emember Me est un jeu d’action / aventure dans un hypothétique Paris de 2084. Les souvenirs sont devenus un business que l’on peut uploader et partager à l’envie. Mais la mémoire peut également être altéré par ces souvenirs ainsi certains sont devenus des drogués aux « bons » souvenirs ou d’autres se font carrément voler leur mémoire.

C’est dans cet univers que l’on incarne Nilin, une charmante voleuse de souvenirs, qui débute l’aventure en prison et sans aucune mémoire. La belle devra donc se fier à des inconnus et suivre leurs conseils pour avancer dans l’histoire sans savoir s’ils sont de son coté ou contre elle. Cette ambivalence est malheureusement assez raté, avec des dialogues assez creux et un peu prétexte à « va par là, fais ça et basta ». Heureusement, une très bonne idée du jeu consiste à utiliser Nilin pour voler et manipuler les souvenirs de personnage du jeu. Ces phases de jeu, dit de Memory Remix, sont présentées sous la forme de puzzle à résoudre et permettent de modifier le comportement d’un PNJ pour faire avancer l’histoire. L’idée est super mais elle est malheureusement sous-exploitée. En effet, on ne peut « Memory remixer » que rarement dans le jeu, seulement quand on nous l’autorise et avec les PNJ qu’on nous a désigné. Aucune liberté dans le triturage de souvenirs.

Et le manque de liberté se fait aussi sentir dans les niveaux car on doit toujours suivre un chemin unique, sans pouvoir en dévier. C’est un classique du beat’em all mais aucun effort n’a été fait pour donner l’illusion de liberté et on est d’autant plus frustré que les décors sont tout simplement magnifique, on peut d’ailleurs saluer au passage l’énorme travail de l’artiste Aleksi Briclot qui donne vie à un Paris futuriste saisissant.

Le jeu repose sur un système de combo efficace et classique. Bémol, le jeu en mode normal est mal équilibré et les ennemis meurent souvent trop vite et on n’a que rarement besoin de chercher à travailler ses combo pour avancer : bourriner les trois attaques de base suffit et on passe aisément sur la richesse du système de combat. Il vaudra mieux privilégier un niveau de difficulté un cran au dessus pour la peine.

Enfin, le jeu se termine trop vite. Alors que l’histoire met du temps à démarrer, c’est au moment où on accroche le plus que ça se termine, en laissant le joueur sur sa faim après une aventure de 11 heures environ.

Remember Me séduit autant qu’il déçoit. Le jeu est bon divertissement mais qui manque le coche pour devenir un « grand ». Alors que tous les ingrédients sont là, on reste sur notre faim à cause d’un manque de maîtrise scénaristique et d’un manque de profondeur dans le gameplay.

Des visuels du jeu Remember Me sur Playstation 3

Far Cry 3 dévoile son histoire

Enfin, son pitch plutôt, ça reste un FPS, pas un film d’auteur intimiste.

Jason Brody et ses potes donc font la java façon Hangover 3 sur une île paumée, sauf que le réveil est plutôt rude. Et en prime de la traditionnelle gueule de bois, des mecs louches en veulent à Jason…

Far Cry 3 – Introduction
[FMP poster=http://www.aviscritique.com/wp-content/uploads/2012/02/far_cry_3_thumb6.jpg width= »600″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/0b893-far_cry_3.mov[/FMP]

Retour aux sources avec une île luxuriante et paradisiaque mais néanmoins bourrée de mercenaires et d’ennemis hostiles. Après le plantage de Far Cry 2 et sa zone de jeu ouverte mais au gameplay lourd et répétitif de va et vient, c’est une bonne nouvelle de revenir aux basiques de Far Cry : une île, des méchants, du frag.

Ubisoft nous promet plusieurs méthodes de jeu disponible, à savoir « bourrin + » et « bourrin – » avec la possibilité d’axer davantage son jeu dans le contournement et la subtilité ou alors le passage en force.

On jugera sur pièce, d’autant plus que Far Cry 3 sort bientôt, le 6 septembre 2012 plus exactement, sur Playstation 3, Xbox 360 et aussi PC !

En attendant, la vidéo promotionnelle a de la gueule.

Capcom confirme Resident Evil 6 pour 2012

Nomdadiou ! Enfin !

Capcom célébrait ce soir les 15 ans de la série Biohazard (Resident Evil dans nos vertes contrées) et les rumeurs allaient bon train quant à l’annonce d’un nouvel opus.

Fin du suspense, toute la clique est bien de retour et rempile pour Resident Evil 6 prévu pour le 20 novembre 2012, juste avant la fin du monde !

Et on découvre ça en vidéo avec cette première bande annonce.

[FMP poster=https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/a3060-resident-evil-6_thumb9.jpg width= »600″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/20fcd-resident-evil-6.mp4[/FMP]

Dix ans ont passé, Leon S. Kennedy est le garde du corps du président mais ce dernier a été contaminé ainsi que les habitants de la ville de Tall Oaks. Pendant ce temps, Chris Redfield est en Chine avec son équipe de la Bioterrorism Security Assessment Alliance pour contrer un risque d’attentat biologique.

A priori, on incarnera Leon, Chris et également un nouveau personnage dévoilé dans la vidéo qui semble avoir du sang « spécial ». Le jeu va semble t’il rester sur la veine « action » tracée depuis Resident Evil 4 malgré le fait que Capcom clame à corps et à cri que la partie « survival » sera aussi bien présente.

La sortie est prévue pour fin 2012 sur Xbox 360 et Playstation 3 et constitue la plus belle annonce pour cet anniversaire.

Last of Us – Uncharted en mode survie

Fin du suspense et du teaser pour le dernier d’entre nous. Naugthy Dog dévoile une nouvelle exclusivité Playstation 3 nommée Last of Us et qui semble très prometteuse.

Après le carton Uncharted, le studio se lance dans un survival horror, au croisement entre « I am Alive » et « The Walking Dead ». Une mystérieuse épidémie a ravagé les Etats-Unis et une grande partie de la population est soit morte, soit à muter en d’horribles monstres.

On suivra la petite Ellie et Joel, un vieux gars qui la protège des horreurs du monde. Les survivants sont en mode « chacun pour soi » afin de trouver de quoi survivre. Notre duo devra à la fois se protéger des monstres mais aussi des pillards et survivants en quête de nourriture.

La vidéo s’y dessous affiche clairement qu’elle a été réalisée avec des images du jeu. La technique a l’air super, reste plus qu’à s’assurer que le gameplay et l’ambiance suivent.

Last of us – PS3
[FMP poster=https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/7a77f-last_of_us_thumb3.jpg width= »600″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/6b330-last_of_us.mp4[/FMP]

Rendez-vous en 2012 pour « The Last of Us »

I am Alive est bien vivant

Le jeu de mot pourri est fait, je peux passer aux choses sérieuses.

I am Alive était un projet de jeu « survival » présenté en 2008 par Ubisoft. En 3 ans, le projet est tombé dans la poubelle, puis dans l’oubli pour enfin refaire parler de lui récemment.

Fini le gros projet de création de méga franchise, I am Alive revient par la petite porte, celle du jeu dématérialisé via les plateformes de téléchargement sur PC, Xbox 360 et Playstation 3.

Quoi de neuf ? Le jeu conserve le nom de son héros : Adam, l’ambiance : mégalopole post-apocalytique et le moteur du jeu : la survie.

I am Alive
[FMP poster=https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/324d1-i_am_alive_fr_thumb9.jpg width= »670″ height= »420″]https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/2fa73-i_am_alive_fr.mov[/FMP]

Adam est donc un des rares survivants de Haventon, jadis ville rempli de building et aujourd’hui rempli de morts. Un mystérieux nuage toxique s’occupe de tuer tous êtres humains voulant se promener sur le plancher des vaches. Le salut pour les survivants passe donc par les hauteurs. Notre héros se déplace de building en building à la force de ces petits bras musclés. Ubisoft recycle donc une partie du gameplay d’Assassin’s Creed à y ajoutant la sauce survie. Car notre cher Adam va avoir fort à faire. La grimpette de building lui coutera de l’endurance qui, si elle tombe à zéro au mauvais moment, pourra placer le joueur en situation délicate, comme ne pas pouvoir s’enfuir. Idem pour sauter, courir, s’enfuir, il faudra donc veiller à ne pas trop s’exciter sous peine de tomber en rade, en général quand un des rares survivants un peu timbrés voudra occire notre cher héros.

Exploration, recherche, gestion d’item seront donc le quotidien du joueur. Adam a quand même un but autre que la survie en soi : retrouver sa famille disparue dans le chaos de fin du monde.

Ubisoft Shanghai a bossé sur l’IA des survivants-ennemis afin de donner un semblant de réalisme. Le joueur pourra ainsi intimider ses assaillants, soit en les menaçant d’une arme (même si elle est vide) soit en abattant le « leader » de groupe afin d’effrayer les suiveurs. Enfin, pour corser le tout, les points de sauvegarde se feront rare (proportionnellement au niveau de difficulté choisi) et il sera possible d’en débloquer en aider des NPC dans leurs quêtes… sans pour autant que cela soit obligatoire. Un moyen original de laisser le choix d’aider ou non les autres survivants sans pour autant déséquilibrer le jeu avec des items trop pipés si on les aide.

Promis pour début 2012 à prix « raisonnable » (comprendre : autour de 20€), I am Alive pourrait être une bonne surprise si toutes les promesses sont tenues. Ambiance graphique façon « The Road », plateforme – exploration façon Assassin’s Creed, 7h de jeu au compteur.

Rendez-vous l’an prochain pour savoir si l’attente en valait la peine.

Des visuels de I am Alive :

Le wallpaper calendrier de juillet 2011

Et voilà votre rendez-vous mensuel avec le wallpaper calendrier du mois de juillet 2011.

Un wallpaper estival dédicacé à One Piece (la mer, le soleil, la route des périls…)

Sur ce, bon mois à tous !

en 1024*768 / version Ipad:

Le Wallpaper Calendrier de juillet 2011


Les tailles disponibles :
Ipad / 1024×768 | 1280×1024 | 1600×1200 | 1680×1050 | 1920×1200 | 1920×1080 || PSP | Eee pc| Format « nue »

=> toutes les versions en .zip : Cliquer ici

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau wallpaper !

E3 2011 – Bilan de la 1er journée

du 7 au 9 juin 2011 se tient le plus salon mondial du jeux vidéo, l’E3, messe médiatique où les éditeurs et les constructeurs nous réservent les grosses annonces. La cuvée 2011 est gratinée et on commence avec le compte rendu de la 1er journée :

Du lourd chez Sony :

Fini la NGP, place à Vita. La console portable ‘next-gen’ de Sony, la PSP 2 en somme, change de nom et devient « PSVita » pour Playstation Vita. On a connu plus sexy… Heureusement que l’éditeur a aussi dévoilé plus amplement les jeux qui seront disponibles lors de la sortie de la console.

Uncharted : Golden Abyss
La licence star de la Playstation 3 s’invite sur la nouvelle console portable et on peut dire que le résultat fait honneur à la PS Vita. Le grand écran et les graphismes font plaisir à voir et bonne surprise, les commandes tactiles gadgets resteront optionnelles. Bref, voici la présentation vidéo de la conférence Sony sur ce jeu :

Pour le reste, Sony a dévoilé le prix de la bête : 249€ en version Wifi et 299€ en version 3G. La version Wifi est alignée sur la 3DS. Quant à la version 3G, elle devra prouver son intérêt pour que les joueurs acceptent de débourser 50€ de plus.

Résumé en vidéo de la Playstation Vita :

Le reste des gros titres de la PS Vita annonce du bon :
> Killzone
> LittleBigPlanet
> Assassin Creed
> Bioshock
> Street Fighter X Tekken

Une date de sortie pour la PS Vita ? Comptez pour noël 2011 (et n’espérez pas une date plus précise pour le moment…)

La Playstation 3
Sur la PS3, Sony n’a rien annoncé de spectaculaire. Le constructeur continue de pousser son détecteur de mouvement, le Playstation Move ainsi que les possibilités 3D stéréoscopique de la console. A ce sujet, une télévision estampillé « 3D » et « Playstation » devrait être commercialisé pour l’instant qu’aux Etats Unis. Pour les autres gros titres, pas de surprise, on retrouve Resistance 3, Bioshock Infinite ou encore Uncharted 3. Bref, rien de nouveau sous le soleil.

Nintendo sort les griffes

[tim image= »https://aviscritiquecom.files.wordpress.com/2021/02/6e4c9-wiiulogo.jpg.png » haut= »150″ large= »200″ align= »left »]Les rumeurs courraient, c’est maintenant confirmé ! Nintendo a officialisé la Wii 2 alias la Wii U. La nouvelle console conserve le combo Wiimote et Nunchunk mais y ajoute une tablette tactile à utiliser comme une manette. Mieux encore, on pourra utiliser la manette comme écran et on pourra jouer à la Wii U sans utiliser d’écran. Le « pad » est composé d’un écran tactile de 6,2 pouces, d’une croix directionnelle et des classiques boutons A, B, X et Y. On retrouve aussi deux gâchettes ainsi que de deux sticks analogiques. Pour finir, le pad est aussi équipé d’une caméra, d’un accéléromètre, de deux haut-parleurs et d’un microphone.

Petit tour du propriétaire en image pour la Wii U :

Pour finir, Nintendo veut regagner le terrain perdu auprès des gamers et propose un line-up très alléchant pour la Wii U. On notera surtout Batman Arkham City, Darksiders II, Ninja Gaiden 3 ou encore Metro Last Light.

Le line-up de la Wii U
> Assassin’s Creed
> Aliens : Colonial Marines
> Batman Arkham City
> Darksiders II
> Dirt
> Kid Icarus Uprising
> Lego City Stories
> Metro Last Light
> Ninja Gaiden 3 : Razor’s Edge
> Tekken
> The Lapins Crétins
> Tom Clancy’s Ghost Recon Online

La console, techniquement plus puissante que la Wii, propose enfin du HD en supportant les formats 1080p et 1080i via une sortie HDMI. Comme Nintendo aime bien faire, le stockage des jeux se fera sur iDensity, une galette « grande capacité » propriétaire et made in Nintendo. Autre surprise, la console sera rétrocompatible avec les jeux Wii et Nintendo 3DS. Quant à un prix ou une disponibilité… faudra patienter !

La 3DS
Nintendo n’a pas oublié son bébé portable, la 3DS. En manque de jeu à succès, la console peine à trouver son public. Nintendo est revenu sur ses licences maison : Starfox 3DS et Super Mario 3DS mais rien de bien croustillant à se mettre sous la dent.

Le jeu PC fait de la résistance

Le PC, de plus en plus oublié des éditeurs arguant du piratage endémique du support, fait pourtant résistance et de la plus belle manière qui soit avec le très très attendu Battlefield 3. Malgré le multi support du titre de Dice (PS3 et Xbox 360) c’est la version PC qui fait sa star avec plusieurs vidéos de gameplay assez impressionnantes : ex : La mission Thunder Run Tank :

Sortez vos agenda, la guerre arrive sur vos écrans le 28 octobre 2011 sur PC, PS3 et Xbox 360.

Microsoft et la Xbox 360 : Les valeurs sûres

Halo 4, Forza 4, Fable The Journey (Fable 4?) ou encore Gears of War 3… la Xbox 360 ne surprend pas mais elle caresse dans le sens du poil. Un peu de Kinect avec Star Wars Kinect mais pas de quoi s’enthousiasmer.

Les autres stars

Lara Croft de retour [PC/PS3/Xbox 360]
Tomb Raider revient sur PS3 et Xbox 360 courant 2012.

Hitman : Absolution [PC/PS3/Xbox 360]
Numéro 47 est de retour en 2012 aussi

Far Cry 3 [PC/PS3/Xbox 360]
Étonnant ! Après l’échec de Far Cry 2, on ne pensait plus revoir la licence de si tôt et pourtant Ubisoft vient d’officialiser Far Cry 3 et un petit retour aux sources tropical.

Voilà l’essentiel des annonces de la 1er journée de l’E3 2011. La suite est pour demain, si tant est qu’elle soit aussi chargée en grosse nouvelle.

Le wallpaper calendrier de juin 2011

Et voilà votre rendez-vous mensuel avec le wallpaper calendrier du mois de juin 2011.

Un wallpaper frais, paisible qui fait la part belle à une OS-Tan, sans doute Windows 7. OS-Tan est un « même » qui consiste à dessiner une représentation d’un système d’exploitation. Moi, j’appelle ça une Windows Girl mais ça existe aussi pour d’autres OS tel que Linux.

Sur ce, bon mois à tous !

en 1024*768 / version Ipad:

Le Wallpaper Calendrier de juin 2011


Les tailles disponibles :
Ipad / 1024×768 | 1280×1024 | 1600×1200 | 1680×1050 | 1920×1200 | 1920×1080 || PSP | Eee pc| Format « nue »

=> toutes les versions en .zip : Cliquer ici

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau wallpaper !

« Entrées précédentes